Démocratie et justice

Le plaidoyer : définition, fonctions et importance dans nos sociétés démocratiques

Qu'est-ce que le travail de plaidoyer ? Quels types de plaidoyers existe-t-il ? Quelles sont les fonctions qu'il remplit ? Pourquoi est-il important ?

by Jascha Galaski

Le plaidoyer : définition

L'advocacy vient du latin advocare, qui désigne une personne à laquelle on fait appel lorsqu'on a besoin d'aide. Au Moyen Âge, un advocatus agissait généralement en tant que représentant d'un souverain féodal ou d'une institution, comme par exemple l'abbaye locale.

La société a évolué, et le concept d'advocatus également. Aujourd'hui, l'advocatus a toujours la même signification - une personne appelée à défendre une autre personne - mais au lieu d'être le porte-parole ou le délégué légal d'un souverain puissant ou de l'église, les advocatus modernes plaident généralement pour ou défendent des causes et des droits spécifiques.

Les personnes engagées dans la défense des droits peuvent être des défenseurs des droits humains qui souhaitent changer des sociétés inégales, des écologistes qui militent pour une mobilisation en faveur du climat ou des personnes qui s'élèvent contre le travail infantile. En fait, tout citoyen peut (et peut-être devrait) être un défenseur de quelque chose. Chaque jour, des activistes manifestent dans les rues pour défendre une cause à laquelle ils croient. Les gens s'unissent souvent pour parler d'une seule voix. Grâce à ces efforts collectifs, des mouvements de base, des groupes de campagne, des organismes de "surveillance" (monitoring) et des organisations de défense des droits civils sont créés. [Donate title={L'action de défense des libertés répond à votre soutien. Faites un don si vous le pouvez}]

Dans un contexte différent, le plaidoyer peut également signifier le travail d'un avocat qui défend un client devant un tribunal. Cet article se concentre toutefois sur la compréhension du travail de plaidoyer en tant que lutte pour le changement social.

Pourquoi le plaidoyer est-il important ?

Le plaidoyer, entendu comme la lutte pour le changement, est important car nos sociétés font face à de nombreux défis. Dans le monde entier, des enfants sont contraints de travailler au lieu d'aller à l'école, ce qui constitue une violation de leur droit à l'éducation. Les réfugiés sont confrontés à des événements traumatisants et à des difficultés et se voient refuser le droit d'asile. Des millions d'espèces végétales et animales sont menacées d'extinction. Et il existe d'innombrables autres inégalités et cruautés pour lesquelles il faut se battre.

Pour chacun de ces défis, un engagement civique est nécessaire : des groupes de citoyens qui s'intéressent à ces questions et y consacrent du temps. Ils mènent des recherches, acquièrent des connaissances et deviennent des experts du sujet, car leurs plaidoyers doivent être étayés par des arguments raisonnables et fondés. Ils peuvent ensuite sensibiliser, éduquer et mobiliser la population.

Le travail de plaidoyer consiste également à parler aux responsables politiques et autres décideurs pour s'assurer que les questions d'intérêt général figurent à leur ordre du jour. Lorsque les élus écoutent ce que disent les citoyens, ils sont plus susceptibles de prendre des décisions qui vont dans le sens de l'intérêt général.

En outre, lorsque les hommes et felles politiques savent que leurs actions sont observées/surveillées, ilselles sont plus susceptibles de prendre des mesures qui vont dans le sens de l'intérêt de la population. Un plaidoyer efficace peut donc être le moteur d'un changement positif. Malheureusement, de nombreux élus ne s'attaquent qu'aux problèmes à court terme et ignorent la situation dans son ensemble

.

En quoi le plaidoyer diffère-t-il du lobbying ?

Le plaidoyer et le lobbying sont parfois utilisés de manière interchangeable. En fait, le lobbying est une forme de plaidoyer, de défense des intérêts. Le lobbying est une activité menée par des individus - les lobbyistes - qui tentent de persuader les responsables politiques de soutenir leur cause et de façonner les lois dans un sens favorable à leurs intérêts.

Le mot "lobbying" est dérivé de la pratique consistant à rencontrer les législateurs dans le hall (le lobby en anglais) d'un bâtiment fréquenté par ces derniers, comme la chambre haute ou basse des représentants.

Par opposition au plaidoyer, il a une connotation plutôt négative. Lorsque l'on parle de lobbyistes, on fait généralement référence à des personnes travaillant dans de grandes entreprises, qui rencontrent les élus ou leurs conseillers pour les convaincre, par exemple, de voter une loi particulière ou de dénaturer certaines questions. Cela se fait souvent au détriment de l'intérêt général. Et effectivement, les grandes entreprises, de l'industrie automobile aux grandes sociétés technologiques, dépensent des millions chaque année en lobbying.

Beaucoup voient dans le lobbying la perpétuation des inégalités sociales : les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. Les riches peuvent utiliser leur influence pour faire passer leur agenda auprès des élus. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le lobbying est un élément central de la diminution de la confiance dans les gouvernements.


L'une des principales préoccupations est la pratique dite de la "porte tournante" - lorsqu'un fonctionnaire passe dans le secteur privé et vice versa - ce qui peut conduire à l'utilisation abusive d'informations privilégiées ou à la violation des règles relatives aux conflits d'intérêts. Un cas notable est celui de l'ancien président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, qui, à la fin de son mandat, a pris un emploi à la banque d'investissement Goldman Sachs. Depuis lors, l'UE a renforcé les règles visant à empêcher les embauches par porte tournante et l'examen public s'est intensifié.

En conséquence, le lobbying a, à juste titre, acquis une mauvaise réputation. Heureusement, de plus en plus de gouvernements introduisent des réglementations sur le lobbying afin d'améliorer la transparence et de rétablir En Allemagne, par exemple, un nouveau registre obligatoire des lobbyistes est entré en vigueur le 1er janvier 2022.

En outre, les gens peuvent également faire pression sur les législateurs pour une bonne cause. Rencontrer des responsables politiques n'est pas en soi une mauvaise chose. Il est important que les élus soient confrontés à différents points de vue et opinions pour comprendre l'ensemble de la situation avant de prendre une décision.

Les chargés de plaidoyer effectuent également un travail de lobbying. Ils font pression pour obtenir des changements, demandent aux politiciens de soutenir leur cause. Pour de nombreux advocacy officers, le lobbying est une partie importante de leur travail.

Quels types de plaidoyer existe-t-il ?

Comme nous l'avons mentionné précédemment, le plaidoyer englobe une grande variété d'activités, le lobbying n'en étant qu'une parmi d'autres.

La recherche

Les personnes qui défendent une cause et veulent persuader les responsables politiques de modifier ou de créer de nouvelles lois doivent être en mesure de fournir des arguments convaincants, étayés par des recherches pertinentes. Pour persuader les législateurs d'adopter certaines mesures, vous devez avoir des preuves que les solutions que vous proposez apporteront un changement positif.

Différentes sortes de recherches peuvent être menées, en fonction de ce que les défenseurs veulent obtenir. L'objectif peut être de trouver des informations qui donneront plus de substance et de crédibilité à leurs arguments. Dans ce cas, mener une recherche originale ou avoir recours à un expert peut être la bonne approche.

Si l'objectif est de concevoir d'autres moyens de résoudre le problème, les chercheurs peuvent tester différents programmes pour voir lequel donnera des résultats. Par exemple, l'ajout d'aliments plus sains dans les menus et les distributeurs automatiques des écoles peut avoir un impact positif sur l'obésité infantile. Les résultats de la recherche peuvent être communiqués aux directeurs d'école et aux services de santé.

Sensibilisation du public

L'éducation et la sensibilisation sont des éléments importants du travail de plaidoyer. Les citoyens sont davantage susceptibles de prendre des décisions dans leur propre intérêt, comme soutenir un candidat particulier ou voter pour un texte de loi lors d'un référendum, s'ils ont acquis au préalable des connaissances pertinentes.

En outre, de nombreux problèmes passent inaperçus, en particulier ceux auxquels sont confrontés les groupes minoritaires. Nous, les humains, sommes souvent insensibles aux problèmes qui ne nous concernent pas. Comment la population majoritaire peut-elle apprendre le combat quotidien que mènent les groupes minoritaires si personne n'en parle ?

Les responsables du plaidoyer des organisations peuvent écrire des articles et des tribunes dans les médias sur la cause qu'ils défendent et tenir les citoyens au courant d'un processus législatif.

Sensibiliser les citoyen·ne·s à leurs droits

Le droit n'est pas enseigné à l'école et peu de personnes sont des juristes. Il n'est donc pas surprenant que de nombreuses personnes ne soient pas au courant de leurs droits. C'est regrettable, étant donné l'importance que cette connaissance peut avoir dans certaines situations. Connaître vos droits face à des agents de police peut vous éviter bien des ennuis.

Il existe de nombreuses organisations spécialisées dans l'aide aux personnes à comprendre leurs droits. Dans l'UE, par exemple, l'Union hongroise des libertés civiles (HCLU) sensibilise les citoyens à leurs droits et libertés fondamentaux et prend position contre l'abus de pouvoir des autorités publiques. Aux États-Unis d'Amérique, l'American Civil Liberties Union (ACLU) a développé du matériel pédagogique sur les droits des immigrants, des manifestants, des étudiants et des photographes, ainsi que sur les droits des citoyens lorsqu'ils rencontrent des représentants des forces de l'ordre.

Connaître ses droits est une condition préalable pour être en mesure de défendre et de parler en son nom, ce qui constitue un autre type de plaidoyer : l'auto-plaidoyer.


Mobiliser les gens

L'une des formes les plus efficaces de plaidoyer sont les campagnes qui incitent les gens à se mobiliser et à agir. Les militants, les organisations de base et les groupes de campagne qui veulent provoquer un changement peuvent employer différentes tactiques : écrire des lettres aux élus, lancer des pétitions, organiser des manifestations et des boycotts, ou encore recourir aux réseaux sociaux pour un plaidoyer numérique. Pour convaincre le public d'envoyer des lettres, de signer des pétitions, de participer à des manifestations ou d' "aimer" et de partager la campagne sur les réseaux sociaux, les défenseurs doivent faire appel aux émotions des citoyens, faire preuve de créativité et être capables de persuader le public que le changement est possible. Pour atteindre leur public, ils peuvent utiliser les médias traditionnels et en ligne, les publicités, les tracts ou les panneaux d'affichage.

Les types de plaidoyer énumérés précédemment constituent une bonne base pour mobiliser les gens. La recherche fournit aux responsables du plaidoyer l'expertise nécessaire pour donner de la crédibilité à leur campagne. L'éducation publique informe les citoyens sur les questions de société. Et aider les gens à comprendre leurs droits réveille le militant qui sommeille en eux.

Plaidoyer au niveau « communautaire »

Le plaidoyer ne doit pas nécessairement se faire à grande échelle. Le cas des parents plaidant auprès des directeurs d'école pour améliorer la valeur nutritionnelle des aliments et des boissons figurant sur les menus scolaires et dans les distributeurs automatiques afin de réduire l'obésité infantile est un exemple typique de plaidoyer au niveau communautaire.

Bien que l'ampleur de l'effort de plaidoyer au niveau communautaire soit moindre, l'idée est la même. Les défenseurs doivent développer des arguments fondés sur la recherche et les faits, ils doivent inspirer et mobiliser suffisamment de personnes pour soutenir leur cause et ils doivent parler aux personnes qui peuvent prendre les décisions.

Recours devant la justice

Le recours à la justice (le contentieux stratégique ou plaidoyer juridique), qui consiste à apporter une affaire devant une cour, est un autre outil essentiel que les organisations de défense des droits civils et les avocats spécialisés dans les droits humains peuvent utiliser pour faire avancer le changement social. Ils peuvent déposer des plaintes auprès des autorités compétentes lorsqu'ils identifient des lacunes dans les lois existantes, des violations des droits des citoyens ou des abus systémiques. Dans une société démocratique, l'autorité doit enquêter sur l'affaire et celle-ci peut amener les législateurs à prendre des mesures pour réformer la loi.

Comment pouvez-vous vous impliquer dans l'action de plaidoyer ?

Si vous êtes concerné ou préoccupé par un problème spécifique de notre société, si vous vous sentez passionné par une cause et que vous ne pouvez plus rester assise sans rien faire, vous pouvez envisager de devenir un défenseur actif.

Une façon de le faire est de donner un peu de votre temps et de faire du bénévolat dans une organisation qui travaille déjà sur la question qui vous passionne. Vous pouvez, par exemple, distribuer des brochures de sensibilisation à votre cause ou participer à une collecte de fonds.

.

Si personne ne travaille sur la question, vous pouvez également décider de créer votre propre initiative populaire et d'organiser une campagne. Ce type d'engagement civique prend beaucoup plus de temps, mais il est essentiel au bon fonctionnement d'une démocratie.

Si vous avez moins de temps, vous pouvez soutenir d'autres activistes et militants en signant leurs pétitions et leurs lettres ouvertes. Vous pouvez partager leurs campagnes sur les réseaux sociaux, faire des dons en ligne et manifester avec eux dans la rue.

Au minimum, nous devrions être capables de prendre la parole pour nous-mêmes et pour ceux qui nous entourent, en particulier ceux qui n'ont pas les ressources et moyens, ainsi que les relations et l'influence nécessaires pour se défendre. Prendre la parole et lutter pour nos droits et ceux de nos concitoyens est le premier pas vers une société meilleure.

Lectures connexes :

La liberté de réunion : définition, importance, limites

Qu'est-ce que l'espace civique ?

Exclusion sociale : impacts, exemples, perspectives futures

Donate to liberties

DONATE TO LIBERTIES

Your donation makes our team stronger, our campaigns louder, and our defense of your human & digital rights more impactful.

KEY ACHIEVEMENTS

  • 100+ EU-wide human & digital rights campaigns
  • 500+ rights defenders trained
  • 100,000+ monthly website visitors
  • Quotes in The Guardian, The New York Times, Reuters & more


More milestones


Your support makes a difference.

Your donation will help us become stronger, louder and more sustainable, and it will directly support the core vision of Liberties: the full implementation of human rights in the European Union.

Subscribe to stay in
the loop

Why should I?
  • You will get the latest reports before everyone else!
  • You can follow what we are doing for your right!
  • You will know about our achivements!

Show me a sample!