Les membres de notre CA

Julie Broome

Membre du CA
Julie Broome est directrice d'Ariadne depuis 2016. Elle a plus de 20 ans d'expérience dans le secteur des organisations à but non lucratif et philanthropiques, avec un intérêt particulier pour les droits humains et la justice transitionnelle. Elle a été directrice des programmes du Sigrid Rausing Trust, où elle a supervisé l'octroi de subventions à des organisations de défense des droits humains en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et dans les Amériques. Auparavant, elle a géré des programmes d'assistance technique en matière d'État de droit en Europe centrale et orientale et en Eurasie avec l'Institut CEELI à Prague et l'Initiative pour l'état de droit de l'association du barreau américain (American Bar Association). Elle est titulaire d'un doctorat en politique et études internationales de la School of Oriental and African Studies de l'université de Londres, d'un LLM en droit international des droits de l'homme de l'université d'Essex, d'un Master en études internationales de l'université de Washington et d'une licence du Sarah Lawrence College. Elle s'intéresse au rapprochement entre la recherche et la pratique et est actuellement présidente du conseil consultatif du Groupe d'Analyse des Données de Droits de l'homme.

Georgiana Gheorge

Vice-Présidente
Georgiana Gheorghe est la directrice exécutive de APADOR-CH, une ONG roumaine basée à Bucarest, qui existe depuis plus de 30 ans. Elle travaille depuis 13 ans dans des organisations non-gouvernementales d’Europe centrale et Europe de l’est (Roumaine, Hongrie et Lettonie). Avant d’être nommée au poste de directrice en 2018, elle a principalement travaillé dans les projets liés à la justice pénale d’APADOR-CH. Au fil des années, elle a été impliquée dans des projets de recherche, plaidoyer et litiges stratégiques dans plusieurs domaines des droits humains : accès à l’information d’intérêt général, transparence dans les processus de décisions, réforme des forces de police, droits des personnes privées de liberté et droits des personnes handicapées mentales. Georgiana a étudié les sciences politiques à l’université de Bucarest. Elle est titulaire d’un Master en droits humains internationaux du Département d’études juridiques de l’Université d’Europe centrale.

Krassimir Kanev

Trésorier
Dr. Krassimir Kanev a obtenu son diplôme en 1982 à l'université de Sofia. Il s'est spécialisé dans les droits humains et la liberté de religion à Columbia University entre 1996 et 1997.
Pendant 10 ans, il a enseigné un cours introductif sur les droits humains à l'Université d'État de Sofia. Il a aussi dispensé des cours de sociologie, sociologie du droit, théorie sociale critique, études environnementales et droits humains humains internationaux dans plusieurs universités et écoles supérieurs de Bulgarie et à l'étranger, telle que l'Université d'État de Plovdiv, University of Oregon, l'Université de Sarajevo et l'Université d'Europe centrale. Depuis 2003, il enseigne des cours en ligne sur les mécanismes onusiens de protection des droits humains pour les avocats de plusieurs pays de l'Europe de l'Est. Il a commencé son travail sur les questions des droits humains en 1988. Il a été et continue de militer au sein de plusieurs ONG de défense des droits humains et de protection de l'environnement. Depuis 1994, il est directeur du Comité Helsinki de Bulgarie.
Dans le passé, il a également été membre de la direction de plusieurs ONG et institutions des droits humains. À présent, il est le vice président de European Prison Litigation Network, directeur émérite de PILnet , membre du bu conseil d'administration de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE, membre du conseil d'administration de l'Association pour la prévention de la torture et membre du conseil d'administration du International Partnership for human rights.Krassimir Kanev représente avec succès des clients devant la Cour européenne des droits de l'Homme dans des affaires impliquant différentes violations des droits humains.

Sara Lalic

Membre du CA
Sara Lalić est directrice de programme du Centre des études sur la paix (Centre for Peace Studies), une organisation de la société civile basée à Zagreb, en Croatie. Elle est engagée dans la société civile depuis 15 ans et travaille sur diverses questions relatives aux droits humains et à la justice sociale, telles que la lutte contre le racisme, la xénophobie et les discriminations qui y sont liées, ainsi que les discours de haine ; les droits des Roms ; l'asile et la migration ; le droit de réunion ; l'espace civique et la protection des biens publics. Dans le cadre de son engagement professionnel et militant au sein du CPS, elle a été impliquée dans des travaux de recherche, les campagnes et le plaidoyer, et a été une représentante de la société civile dans un certain nombre d'organes consultatifs et de groupes de travail pour l'élaboration de politiques publiques dans le domaine des droits humains et de la société civile au niveau national. Elle est actuellement membre externe de la commission des droits humains et des droits des minorités nationales du Parlement croate. Elle est active dans plusieurs réseaux de la société civile au niveau national et européen. Sara est titulaire d'une licence en sociologie et en littérature comparée, et d'un Master en sociologie.

Andrea Menapace

Vice Président
Andrea Menapace est le directeur général de la CILD (Coalition italienne des libertés civiles). Auparavant, il a travaillé pour l'Initiative Transparency & Accountability (Transparence et Responsabilité), à Londres, et en tant que chercheur pour l'Italie dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement transparent (Open Government Partnership, en anglais. Il s'agit d'un organisme international visant à promouvoir un gouvernement transparent et ouvert). Toujours actif dans le domaine des droits humains, il a commencé sa carrière en tant que travailleur humanitaire avant de devenir un consultant et chercheur pour les organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales. Co-fondateur de Diritto Di Sapere (Le droit de savoir), première organisation italienne qui travaille a la promotion et défense du droit d'accès à l'information, il s'est formé à l'Université de Trento.

Adam Piotr

Membre du CA
Adam Piotr Bodnar est diplômé de l'université de Varsovie (magister iuris) et de l'université d'Europe centrale de Budepest (LL.M. en droit constitutionnel comparé). En 2006, il a obtenu un doctorat de l'Université de Varsovie dans le domaine du droit constitutionnel, et en 2019, il a obtenu son titre d'habilitation pour le livre sur l'exécution des jugements de la CEDH. De 2004 à 2015, il a été associé à la Fondation d’Helsinki pour les droits humains, d'abord en tant que cofondateur et coordinateur du programme des litiges stratégiques, puis en tant que chef du département juridique et vice-président du conseil d'administration. Il a été expert auprès de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne. En 2013-2014, Adam a été nommé membre du conseil d'administration du Fonds des Nations unies pour les victimes de la torture. Adam a été le médiateur polonais pour les droits des citoyens de 2015 à juillet 2021. Il est désormais professeur de droit et doyen de la faculté de droit de l'université SWPS de Varsovie, ainsi que professeur invité à l'université de Cologne. Il commente la situation des droits humains dans ses chroniques régulières dans la Gazeta Wyborcza et NaTemat.pl.

Máté Szabó

Membre du CA
Máté Szabó est le Directeur des programmes de l’Union hongroise des libertés civiles (UHLC), où il est responsable de la supervision de l’organisation des litiges stratégiques menés par l’organisation devant des tribunaux nationaux de juridiction inférieure ou supérieure, et devant des tribunaux internationaux. Avant cela, il était directeur de l’Institut Eötvös Károly Policy (Budapest, Hongrie). Il a également travaillé en tant que conférencier au sein du département de Droit de l’information et des médias de l’université Miskolc. Máté Szabó est un avocat spécialisé dans la protection des libertés fondamentales et des droits à l’information. Il a obtenu son diplôme de doctorat en 2011 à l’Université ELTE (Budapest, Hongrie).

Nous vous tenons informé·e
Découvrez nos articles exclusifs , documents d'orientation politique et publications