Technologies et droits

​Un migrant sénégalais meurt dans une descente de police en Catalogne

L'homme, qui vendait des marchandises dans la rue, est mort suite à la chute d'une fenêtre d'un bâtiment qui a été fouillé par la police régionale de Catalogne, les Mossos D'Esquadra. Il existe des versions divergentes sur ce qui est réellement arrivé.

par Rights International Spain

Le débat sur les mauvais traitements et le manque de proportionnalité des actions contre des migrants par la police et les autres agents de sécurité de l'Etat en Espagne a été rouvert après la mort de Mor, un migrant sénégalais qui gagnait sa vie en vendant des marchandises dans la rue. Il est mort lors d'une fouille par la police de l'immeuble où il vivait.

Différentes versions existent sur les circonstances de la mort de Mor. Selon l'officier sur les lieux, Mor est tombé en essayant d'échapper à la police. Cependant, plusieurs personnes ont témoigné que les agents l'ont poussé du balcon. Ses amis ont dit qu'il était très étrange que Mor, qui gagnait sa vie en vendant dans les rues, tenterait de fuir au cours d'un raid de la police.

Quel que soit le résultat de l'enquête, une fois de plus on peut constater le manque clair d'un mécanisme de surveillance indépendant pour la police, comme il est recommandé par de nombreuses organisations internationales des droits de l'homme, ainsi qu’un manque d'adaptation du comportement de la police espagnole envers une société de plus en plus diversifiée.