17 ONG de défense des droits prient l’UE d’abandonner le Bouclier de vie privée en attendant que les USA mettent en place des réformes.

Une coalition internationale de 17 ONG, dont Liberties, a envoyé une lettre au commissaire européen chargé de la justice, Věra Jourová, afin de lui faire part du besoin urgent de réformes des lois de surveillance américaines. Les ONG estiment que l’UE doit suspendre l’accord sur Bouclier de vie privée, portant sur le partage de données, passé avec les USA, à moins qu’ils ne mettent en place des réformes significatives en matière de protection des données personnelles. La lettre souligne que la loi qui a autorisé des programmes tels que PRISM, révélé par E. Sowden, était encore en vigueur.