Un projet de loi de surveillance de masse adopté au Royaume Uni

Un nouveau projet de loi qui étend massivement les pouvoirs de surveillance a été adopté au Royaume Uni. Le projet de loi Investigatory Powers a été voté par la Chambre des Lords hier et n'a désormais besoin que de l'approbation de la Reine, la fameuse "sanction royale". L'un des pouvoirs les plus controversés : les fournisseurs de services de télécommunication et opérateurs mobiles devront recueillir et conserver les données des utilisateurs pendant 12 mois et les rendre accessibles au gouvernement. Les ONG se battent contre cette loi depuis sa présentation, il y a plus d'un an.