De multiples cas d'abus rapportés dans les centres de soins polonais

Les récentes affaires traitées par la Fondation d'Helsinki pour les droits de l'homme montrent qu'il est urgent de mettre en place un contrôle public efficace dans les résidences privées pour personnes handicapées, personnes atteintes de maladies chroniques ou personnes âgées. Certains de ces centres ne possèdent même pas le permis requis. Les médias ont rapporté plusieurs cas d'abus dus à un manque de surveillance, comme l'administration forcée de médicaments en retenant le patient avec des sangles, la rareté des sorties en extérieur ou encore l'interdiction de faire sa toilette.