#WeDecide (on décide) : pourquoi voulons-nous vivre en démocratie ? 2ème partie.

Il y a de grandes chances pour que votre vie soit fortement influencée par votre environnement social, économique et culturel. Si vous ne pouvez pas participer aux décisions qui affectent cet environnement, d'autres contrôleront votre vie.

La semaine dernière, nous avons souligné qu'il existait deux types de raisons pour lesquelles on souhaite vivre en démocratie. Tout d'abord, nous souhaitons vivre en démocratie car nous pensons que ce système permet d'atteindre nos objectifs. Dans ce cas précis, nous soutenons la démocratie pour des raisons dites "instrumentales". Dans un second temps, peut-être voulons-nous vivre en démocratie car ce modèle politique est moralement souhaitable, et ce, indépendamment des objectifs que nous souhaitons atteindre. Dans ce deuxième cas, nous soutenons la démocratie pour des raisons "intrinsèques". Dans notre précédent article, nous avons présenté les raisons instrumentales pour lesquelles nous pouvons défendre la démocratie. Comme promis, nous vous présenterons dans cet article les raisons intrinsèques.

Alors, pour quelles raisons intrinsèques pouvons-nous soutenir la démocratie ? En quoi la démocratie est-elle intrinsèquement bénéfique pour nous ?

De nombreuses personnes pensent que la valeur de la démocratie vient de sa capacité de permettre à chacun de nous de ne pas avoir d'autres personnes qui nous dominent. Ne pas laisser les autres décider de notre façon de vivre est facile... quand on habite sur une île inhabitée. Cependant, quand on vit en société, notre vie est profondément influencée par notre environnement social, culturel et économique. Si vous n'êtes pas en mesure de participer aux décisions qui affectent ce même environnement, alors les autres, celles et ceux qui vivent autour de vous, seront les maîtres de votre vie. Puisque chacun de nous a un droit moral de ne pas voir son mode de vie dépendre des décisions des autres, chacun de nous doit se voir recevoir le droit de participer à la prise de décisions collectives qui concernent notre "environnement partagé". Et la démocratie est le modèle qui permet cela.

D'autres pensent que la valeur de la démocratie provient d'une source légèrement différente. Pour eux, les individus ont un intérêt fondamental à avoir un statut égal au sein de la communauté. À cause de cet intérêt, le fait que nos intérêts soient réellement pris en compte par des experts ou par l'Intelligence artificielle à l'heure de prendre des décisions qui affectent notre environnement partagé ne suffit pas. Notre intérêt fondamental pour un statut égal requiert que l'on soit officiellement traité d'égal à égal. Celles et ceux qui n'ont pas leur mot à dire dans le processus décisionnel collectif ont de bonnes raisons de penser qu'ils sont traités comme des individus inférieurs, incapables de comprendre leurs propres intérêts. En outre, celles et ceux qui n'ont pas leur mot à dire auront aussi une bonne raison de penser que leurs intérêts seront pris en compte avec beaucoup de retard, à cause de préjugés intellectuels. En offrant à chacun de nous un mot à dire dans les décisions collectives, la démocratie nous permet d'être égaux les uns vis-à-vis des autres.

Notons que celles et ceux qui pensent que la démocratie est bénéfique pour l'une des raisons présentées plus haut, peut penser ou non que la démocratie est aussi utile pour atteindre quelque chose de précis (raison instrumentale). Certain.e.s peuvent même penser que la démocratie est néfaste quand il s'agit de la qualité des lois qui sont mises en place. Ils pourraient penser que les individus, ou leurs représentant.e.s, ont moins de chance d'adopter de bonnes lois qu'un gouvernement d'experts non-élu. Ou qu'un type d'intelligence artificielle. De manière générale, bien entendu, cela ne correspond pas à ce qu'ils pensent. Cependant, tout en entretenant l'idée selon laquelle il est possible que d'autres formes de gouvernements aient de meilleures chances de mettre en place de bonnes lois ou de faire mieux dans d'autres domaines, ils nous indiquent que la valeur intrinsèque de la démocratie peut compenser ses lacunes instrumentales.

Notons également que les points de vue susmentionnés sont incompatibles avec l'idée selon laquelle la démocratie majoritaire correspond vraiment à ce qu'est la démocratie. Si vous pensez que la valeur de la démocratie réside dans sa capacité de s'assurer que chacun de nous soit traité d'égal à égal et que nos vies ne dépendent pas de décisions prises par les autres, vous ne pouvez pas soutenir un régime qui rende possible la tyrannie de la majorité.

Vous n'êtes pas d'accord ? Votre avis nous intéresse. Laissez un commentaire sous notre publication Facebook et partagez avec nous et avec les autres lecteurs.trices les raisons pour lesquelles vous défendez le modèle démocratique. Et revenez la semaine prochaine ! Nous vous parlerons de la démocratie directe et du majoritarisme.