Élections européennes 2019 : une coalition qui défend les valeurs fondamentales est-elle possible ?

Près de 7 eurodéputés sur 10 siégeant au prochain Parlement européen sont prêts à défendre les valeurs fondamentales. Alors pourquoi une coalition majoritaire pro-valeurs fondamentales n'est-elle pas si sûre ?

Imaginons un instant que l'UE soit gouvernée par des plantes, et non plus des partis. Dans votre pays, vous avez le parti des Bananes, celui du Romarin et celui du Café. Quand les eurodéputés du Parti des Bananes gagneront des sièges à Bruxelles, ils formeront un nouveau "groupe politique" avec d'autres partis d'autres pays, aux idées similaires. En gros, les Bananes siégeront aux côtés des pommes et des oranges au sein du parti politique des fruits. Les eurodéputés du pari du Romarin formeront quant à eux le groupe des herbes aromatiques avec d'autres partis d'herbes venues d'autres pays... Et le parti du Café siégera aux côtés du Tea Party (un autre) et de celui du Cacao, au sein du groupe des boissons chaudes.

Un drôle de mélange

Ce que je veux dire c'est que les partis de centre-gauche tendent à siéger ensemble dans un groupe politique composé de partis de centre-gauche, et les partis de centre-droit en font de même, comme les partis de tous les bords politiques. Nous avons écrit un article sur le fonctionnement du Parlement, à lire ici. Vous pouvez vérifier à quel groupe politique du Parlement appartient un parti politique de votre pays ici.

Mais il existe un problème avec la manière dont tout cela fonctionne. Vous voyez, tous les grands groupes politiques du Parlement européen contiennent en leur sein certains partis qui ont été critiqués par l'UE pour s'en être pris aux valeurs fondamentales, telles que la liberté de la presse et l'indépendance de la justice. Et cela signifie que si vous votez pour l'un ou l'autre des groupes politiques traditionnels, il y a des chances pour que vos représentants collaborent avec des parties d'autres pays européens qui s'en prennent aux libertés fondamentales. Donc vos eurodéputées Bananes travaillent joyeusement avec des plantes grimpantes qui étranglent les juges d'autres pays...

Tout pourrait être plus simple

Il ne devrait pas en être ainsi. Vos représentants politiques n'ont pas à collaborer avec des partis d'autres pas qui essaient de détruire les libertés civiles. Ils pourraient plutôt choisir de rejeter le partis qui bafouent les valeurs fondamentales et forment de nouvelles coalitions. Cela devrait être plus simple, si l'on prend en compte que près de 70% des eurodéputés appartiennent à des partis qui semblent prêts à défendre les valeurs fondamentales.

Le mois dernier, nous avons lancé le #VoteForValues Tracker, un outil de veille sur les élections européennes qui permet de voir quels groupes politiques siégeant au Parlement sont problématiques. Vous pouvez vérifier si vos partis nationaux travaillent aux côtés de ces derniers. Vous pouvez ensuite voir dans quelle mesure les partis défendant les valeurs européennes pourraient former des coalitions qui protégeraient les valeurs fondamentales. Vous pourrez ensuite contacter les candidats aux européennes et leur demander ne pas travailler avec les "pommes pourries" des autres pays...