#Vote4Values Tracker : un outil de veille pour savoir quel groupe ou parti politique s'oppose aux valeurs démocratiques

Le parti pour lequel vous pensez voter est-il lié à d'autres partis européens qui portent atteinte aux valeurs fondamentales ? Si vous votez pour un parti de centre gauche, centre droit ou libéral, alors la réponse est oui.

Si les partis politiques traditionnels se débarrassaient de leurs éléments indésirables, pourraient-ils former une coalition engagée dans la protection de nos valeurs fondamentales ? Qu'adviendrait-il si tous les partis actuellement en désaccord avec l'UE venaient à s'allier et rejoindre des groupes qui sont ouvertement contre les valeurs fondamentales ? Notre #Vote4Values elections tracker (outil de veille visant à identifier quels partis respectent ou non les valeurs fondamentales) vous apportera des réponses qui s'appuient sur les derniers sondages électoraux.

Au lendemain de la Seconde guerre mondiale, les pays européens ont adopté communément les valeurs fondamentales de l'état de droit, de la démocratie pluraliste et des droits fondamentaux. Tout pays souhaitant adhérer à l'UE doit d'abord prouver qu'il est doté de règles, telles que les libertés fondamentales, et d'institutions, telles que les tribunaux indépendants, qui protègent ces valeurs. Toutes les institutions européennes sont juridiquement tenues de respecter ces valeurs et le Parlement européen s'est engagé à les défendre dans les règles internes.

Mais les partis politiques qui violent ouvertement les valeurs européennes partagées ont obtenu de meilleurs scores lors des récentes élections nationales. Dans certains pays de l'UE, ils sont désormais au pouvoir, soit seuls, comme c'est le cas en Hongrie et Pologne, soit dans le cadre d'une coalition, comme en Roumanie, en Italie et en Autriche). Même quand ces partis n'arrivent pas à prendre le pouvoir, ils ont réussi à faire adopter aux partis centristes une rhétorique et des politiques plus autoritaires, comme c'est le cas en Suède et aux Pays-Bas.

Entre les 23 et 26 mai 20109, les citoyen.n.e.s de tout l'UE se rendront aux urnes pour voter pour leurs représentants au Parlement européen. Certains experts prédisent un bouleversement politique, dont le Brexit est loin d'être la seule cause. Les deux principaux groupes politiques du Parlement européen (centre droit et centre gauche) risquent de voir leurs nombres de siège fondre. Et le nombre de sièges remportés par des eurodéputé.e.s qui rejettent les valeurs fondamentales risque quant à lui d'augmenter.

Vous ne savez pas ce qu'est un "groupe politique européen" ou comment fonctionne le Parlement européen ? Par ici !

Vous voulez savoir à quel groupe politique européen appartient un parti de votre pays ? Rendez-vous sur ce lien.

Les groupes politiques anti-valeurs européennes au sein du Parlement risquent bel et bien d'être mieux représentés. Par exemple, le nouveau groupe de Matteo Salvini, l'EAPN, remplacera l'ENF, et doublera son nombre de sièges. Mais il n'est pas prévue que ces groupes obtiennent une majorité. En réalité, environ 70% des eurodéputé.e.s que l'on pense être élu.e.s respectent les valeurs fondamentales.

Mais cela ne signifie pas que l'on puisse soupirer de soulagement pour autant. Malgré une majorité encourageante qui défend ces valeurs, il subsiste au moins deux problèmes.

On trouve des parlementaires anti-valeurs européennes dans les deux groupes les plus représentés du Parlement européen : le Parti populaire européen (PPE), de centre droit, et l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D), le groupe de centre gauche. Ces deux groupes se sont heurtés à des difficultés avec l'UE pour avoir bafoué certaines valeurs fondamentales.

Les groupes politiques tendent à défendre leurs partis membres des critiques et attaques. Nous avons vu cela de manière plus évidente avec le PPE, qui a protégé le parti hongrois Fidesz, au pouvoir en Hongrie, et ce pendant plusieurs années. Mais d'autres groupes politiques en font de même. Les eurodéputé.e.s ont des difficultés à mettre de côté des alliés politiques et à se regrouper en vue de faire pressions sur les gouvernements qui violent les règles, dès lors que les représentants de ces gouvernements en question font aussi parti de leur propre groupe politique européen.

Vous voulez savoir à quel groupe politique européen appartiennent les partis politiques de votre pays ? Vérifiez sur ce lien.

Nous avons travaillé aux côtés de John Morijn, un chercheur affilié à l'Université de Groningen et New York University, afin de vous proposer un outil de veille, le values tracker, pour les élections du Parlement européen, un outil qui sera lancé ce lundi 18 février. Les prédictions quant au nombre de sièges qui seront remportés par les différents groupes politiques s'appuient sur des données accessibles au public provenant de poll of polls (POLITICO), un regroupement de sondages nationaux qui sont régulièrement actualisés

À quoi peut vous servir cet outil de veille ?

Nous avons créé une série d'infographies afin de vous montrer les tendances et quels pourraient être les résultats des élections et le nombre de sièges remportés par les différents partis.

Quelle part d'eurodéputé.e.s sont opposé.e.s aux valeurs européennes, à quel parti politique ils appartiennent et quels sont leurs chances de gagner aux élections

Les possibles coalitions qui pourraient être formées en vue de protéger les valeurs européennes si les groupes politiques sont prêts à se débarrasser des éléments indésirables

Les possibles coalitions anti-valeurs européennes qui pourraient se former si les groupes politiques traditionnels décident de collaborer avec des groupes et partis politiques qui sont officiellement opposés aux valeurs de l'UE.

Ce que nous entendons par "anti-valeurs européennes"

En savoir plus

Quand nous parlons de partis ou groupes politiques anti-valeurs européennes, nous nous référons aux groupes et partis dont le programme et/ou les pratiques portent atteinte aux valeurs fondamentales de l'état de droit, de la démocratie pluraliste et des droits fondamentaux. Ces normes sont énoncées dans les valeurs communes que tous les pays européens ont partagé, et c'est sur ces valeurs que l'UE a été fondée. Elles sont énoncées dans l'Article 2 du Traité de l'Union européenne. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quels partis politiques avons-nous classé comme "anti-valeurs européennes" ?

En savoir plus


  • Un groupe politique pour la période 2019-2024 du Parlemente européen : l'Alliance européenne des peuples et des nations (European Parliament: the European Alliance of Peoples and Nations, EAPN). Deux groupes politiques pour la période 2019-2024 du Parlement européen : l'Europe des Nations et de la liberté et l'Europe de la liberté et de la démocratie directe.
  • Dans le groupe politique de centre gauche (Socialistes et Démocrates), on retrouve le Partit Luburista (PL) de Malte, le Partidul Social Democrat de Roumanie et le parti slovaque SMER.
  • Dans le groupe centriste de libéraux ALDE, L'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe, nous retrouvons le parti tchèque ANO.
  • Dans le groupe de centre droit PPE, nous retrouvons le parti hongrois Fidesz.
  • À droite, au sein du groupe des conservateurs et réformistes européens (CRE), se trouve le parti polonais PiS (Droit et justice).

Si vous voulez connaître les critères sur lesquels nous avons basé notre décision pour classer ces partis et groupes politiques en tant que partis anti-valeurs européennes, cliques ici.

Avec près de 70% de parlementaires européens censés défendre les valeurs européennes, on pourrait penser qu'il serait facile de garantir que le Parlement européen défende nos droits et valeurs. Mais, parce que la plupart des groupes traditionnelles contiennent quelques pommes pourries, les eurodéputé.e.s anti-valeurs européennes pourraient tout de même acquérir une grande influence politique au terme de ces élections. Le seul moyen de prévenir cela, c'est d'amener les électeurs à demander à leurs représentants politiques pourquoi ils veulent collaborer avec des partis anti-valeurs européennes plutôt que de faire de nouvelles alliances avec des eurodéputé.e.s qui défendront ces valeurs.

Si vous avez encore des questions sur le fonctionnement du Parlement européen ou celui des groupes politiques en son sein, rendez-vous ici et regardez notre dernière vidéo en date sur le sujet.

Si vous êtes à présent "calé" sur le sujet, vous êtes prêts à utiliser notre outil de veille. Ne manquez pas nos prochains articles sur cette thématique et votez pour défendre les valeurs fondamentales ! #Vote4Values!

Pour aller plus loin :

Le fonctionnement et les actions du Parlement européen et pourquoi il joue un rôle si important. À lire ici.

Ce que nous entendons par « antivaleurs » et d’où proviennent nos données. Notre méthodologie, c’est par ici.

Ces élections pourraient bien être les plus importantes de l’histoire. Pourquoi ? La réponse en vidéo.

Répondez à notre quiz afin de voir pourquoi il est important que vous votiez lors de ces élections européennes.



Vous devez accepter les cookies des tierces parties pour accéder à ce contenu