Un regard sur les questions relatives aux droits de l'homme en Allemagne

Les violations des droits de l'homme existent partout dans le monde, mais on oublie souvent ceux qui se produisent à notre propre porte. Bien qu'il soit impossible de couvrir toutes les questions en Allemagne, voici quelques exemples frappants.

Réfugiés et l'asile

Les réfugiés et les politiques d'asile reçoivent beaucoup d'attention et sont largement discutés. Comment peut-il être possible que très souvent le seul moyen pour les réfugiés d'avoir accès à leur droit d'asile est de risquer leur vie dans une aventure périlleuse et illégale? Comment peut-il être possible que les autorités en Allemagne prennent plus de temps pour traiter les demandes d'asile que tout autre pays européen? Comment peut-il être possible que les municipalités en Allemagne ne sont pas capables de fournir un abri suffisant pour les réfugiés? Comment peut-il être possible que maintes et maintes fois nous entendons parler de cas de réfugiés gravement maltraités par la police ou les agents de sécurité privés? Et comment peut-il être possible que l'accès aux soins médicaux est si difficile pour les réfugiés et les demandeurs d'asile et conduit presque à la mort d'un enfant?

Protection des données et la liberté d'information

La plupart des gens sont très négligents avec leurs données privées sur internet. Sont-ils conscients de l'importance et de possibles problèmes de leur sphère privée? Que signifie exactement le droit à la vie privée à l'ère numérique? Et quelles sont les conséquences pour l'Allemagne? Qui surveille la communication en Allemagne, pour quelles raisons et dans quelle mesure? Combien de surveillance est nécessaire et quelle coopération devrait y avoir entre les services secrets? Est-ce que la Commission d'enquête parlementaire du Bundestag sur la NSA sera capable d'effacer l'ampleur et l'arrière-plan des activités de surveillance par les services secrets étrangers en Allemagne? Est-ce que l'amélioration prévue des pouvoirs du service de renseignement extérieur de l'Allemagne (BND) est la bonne réponse?

Le racisme et la discrimination

Une autre question importante en Allemagne est le racisme et la discrimination. Comment est-il possible qu'un groupe terroriste de droite a pu commettre des meurtres pendant plusieurs années sans être détecté par les agences de sécurité? Une commission d'enquête parlementaire du Bundestag a publié une liste de recommandations en réaction à cette affaire, ce qui est un bon début, mais qui va garantir qu'elles seront mises en pratique?

Et comment est-il être possible qu'un scientifique avec les parents allemands et indiens est la seule personne à être soumise à plusieurs reprises à des contrôles de police dans un train pendant qu'il se rend au travail comme tant d'autres personnes? Pourquoi le profilage racial est une réalité commune ici? Quand est-ce que l'Allemagne va l'interdire en suivant les recommandations du Comité des Nations Unies sur l'élimination de la discrimination raciale?

Les droits de l'homme et la loi

Avec toutes ces questions à l'esprit, il est important de se rappeler que l'Allemagne s'est engagée au respect et à la protection des droits de l'homme. Lorsque ces droits sont violés, les victimes ont droits à une action en justice en Allemagne. Les droits fondamentaux allemands (Grundrechte) et la Constitution (Grundgesetz) jouent naturellement un rôle important ici. Mais au-delà de ce niveau, l'Allemagne a d'autres obligations des droits de l'homme.

La plupart des gens connaissent la Convention européenne des droits de l'homme. Les traités des Nations Unies sur les droits humains ne sont pas aussi bien connus, même si ils sont tout aussi juridiquement contraignants. Par exemple, la Déclaration universelle des droits de l'homme, le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et le Pacte relatif aux droits civils et politiques, la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la Convention des Nations Unies sur le droits des personnes handicapées, la Convention relative aux droits de l'enfant, la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale ou la Convention contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Tous ces traités sont juridiquement contraignants en Allemagne et, tout comme la Convention européenne des droits de l'homme, ils doivent être pris en compte lorsque le droit allemand ou même la Constitution est interprété. Il reste beaucoup à faire et beaucoup d'histoires sont en attente d'être racontée.