Réforme européenne du Copyright : il est encore temps de sauver notre liberté d'expression!

La réforme de la directive européenne sur les droits d'auteur, prévue depuis longtemps, va enfin voir le jour. La liberté d'expression risque bel et bien d'en souffrir, mais vous pouvez encore faire quelque chose pour la protéger.

L'UE travaille sur un projet de censure des contenus publiés en ligne à travers l'Article 13 de sa nouvelle directive sur les droits d'auteur (Copyright Directive). C'est désormais au Parlement européen de décider de la mise en place ou de la non mise place d'un système de filtrage des contenus en ligne obligatoire, lequel est prévu par cette directive. Notre liberté d'expression, droit fondamental, est donc en jeu.

En cas d'adoption de la directive sous sa forme actuelle, une nouvelle ère de censure verra le jour au sein de l'UE. Les petites et les grandes entreprises du Net, telles que Youtube, Facebook, Github et d'autres plateformes de partage des données, seront tenues de mettre en place des nouveaux algorithmes en vue de vérifier si le contenu que vous publiez en ligne contient des éléments protégés par les droits d'auteur (copyright). Des robots décideront de ce que vous pouvez et ne pouvez pas partager en ligne, et ce qui peut être partagé ou ne pas l'être avec vous. Tout élément posant problème sera interdit et censuré.

L'Article 13 menace par exemple :

  • La capacité de remixer
  • Le partage de memes
  • Le partage de codes
  • Les jeu en ligne

Et même avec les derniers amendements du texte, qui ont établi un mécanisme de recours, notre liberté d'expression n'est pas assez protégée. Vous pouvez porter réclamation, mais nous savons tous très bien avec quelle lenteur les entreprises du Net nous répondent. Et si le blocage ou la suppression du contenu n'est pas due à une réglementation légale mais plutôt aux conditions d'utilisation du site, alors vous ne pourrez pas passer par un mécanisme de recours.

Pour dire les choses plus clairement, personne ne conteste la nécessité de protégé les droits d'auteur. Mais, en réalité, la réforme de l'UE sur le Copyright compromettra fortement votre liberté d'expression. Il s'agit ici de censure qui sera mise en place par des robots.

Mais il n'est pas encore trop tard! Les organisations de défense des droits numériques et d'autres organisations de la société civile mènent campagne ensemble dans un dernier effort visant à convaincre les eurodéputé.es du Comité du Parlement européen en charge de la question de voter contre l' #Article13. Liberties et plusieurs autres ONG ont lancé une nouvelle campagne en vue de contacter les membres du Parlement et de leur adresser notre message commun : dites non à la censure et votez contre l' #Article13.

Mais nous avons besoin de votre aide pour passer ce message aux parlementaires européens : les Européen.es sont contre la censure et ne veulent pas que cette réforme soit adoptée sous sa forme présente. Le Parlement européen votera les 20 et 21 juin sur cette directive : agissez avant qu'il ne soit trop tard!

Que puis-je faire?

1. Envoyez notre lettre rédigée au eurodéputé.es


2. Rendez-vous sur le site de Save Your Internet et participez au débat!


3. Appelez vos eurodéputé.es et dites leur que vous refuser le filtrage des contenus en ligne et demandez-leur de voter contre!