Fausses informations et discours de haine sur les réseaux sociaux: comprendre et combattre le fléau

Le Parlement européen s'inquiète de la propagation de fausses informations et de discours de haine sur le web: le contenu devrait-il être retiré et des amendes devraient-elles être infligées? Ou faudrait-il plutôt éduquer et informer les internautes?
Bien que les opinions quant à la manière d'aborder le problème des fausses informations varient, une chose est sûre: le Parlement européen ne veut pas d'un ministère de la justice à la Orwell.

Les élections américaines de 2016 ont montré que le pouvoir politique de la désinformation, un phénomène qui menace de manière égale le vieux continent. Saviez-vous que six articles sur dix n'ont pas été lus par les usagers des réseaux sociaux qui les partagent?

Les dangers des fausses informations sont bien réels. Regardez cette vidéo et partagez cette nouvelle vidéo du Parlement européen. Encouragez vos amis et vos proches à bien vérifier si ce qu'ils publient et partagent correspond à la réalité, et non à la fiction!