Technologies et droits

Une prison italienne critiquée pour l’amour derrière les barreaux

La prison Bollate à Milan est un exemple de bonnes pratiques. Les détenus sont traités avec humanité et réhabilités par l'étude, le travail et la musique (certains participent également à l'émission de radio...

par Associazione Antigone

La prison Bollate à Milan est un exemple de bonnes pratiques. Les détenus sont traités avec humanité et réhabilités par l'étude, le travail et la musique (certains participent également à l'émission de radio d'Antigone, Jailhouse Rock). L'établissement a fait l'objet de fortes critiques récemment par Sappe, le syndicat de la police pénitentiaire, parce qu'une détenue est tombée enceinte après avoir eu des relations sexuelles en prison. Les détenus n’ont-ils pas le droit à l'affection? Pourquoi ne pas tomber l’amoureux et ne pas avoir des rapports sexuels derrière les barreaux?