Démocratie et justice

Trois ans de contrôles frontaliers internes sont à prévoir dans l'UE

En raison de la pression exercée par plusieurs États membres, la CE a proposé des amendements à l'Espace Schengen afin d'autoriser les contrôles frontaliers internes pour une durée de trois ans. Le Commissaire aux...

par LibertiesEU

En raison de la pression exercée par plusieurs États membres, la CE a proposé des amendements à l'Espace Schengen afin d'autoriser les contrôles frontaliers internes pour une durée de trois ans. Le Commissaire aux affaires intérieures, Dimitris Avramopoulos , a indiqué que les réformes sont nécessaires en vue de répondre aux nouvelles menaces sécuritaires. Les contrôles frontaliers mis en place en septembre 2015 ont été réintroduits et prolongé, à environ 50 reprises (contre 36 entre 2016 et 2015). Le projet initial devait être levé en 2016, mais la CE continue d'autoriser des prolongations.