Technologies et droits

République tchèque - Le président d'un parti d'extrême droite détenu pour crimes contre l'humanité

Le président du parti d'extrême droite Démocratie nationale, Adam B. Bartos, est accusé de crimes contre l'humanité, perpétrés à travers le contenu de ses publications et de ses discours politiques. Les accusations...

par The League of Human Rights
(Image: Marty Portier - Flickr/CC content)

Le président du parti d'extrême droite Démocratie nationale, Adam B. Bartos, est accusé de crimes contre l'humanité, perpétrés à travers le contenu de ses publications et de ses discours politiques. Les accusations comprennent un incident au cours d'un rassemblement anti-islam, lors duquel il a appelé au "châtiment suprême" pour les attitudes des politiciens à l'égard des migrants, et a déclaré que "la question juive n'avait pas été résolue de manière satisfaisante". Selon la police, Bartos a commis le crime de diffamation d'une nation et d'incitation à la haine envers un groupe.