Technologies et droits

Prison: la Roumanie a six mois pour présenter des mesures visant à remédier à la détérioration des conditions de détention

La Cour européenne des droits de l'homme (CrEDH) a donné à l'État roumain 6 mois pour présenter un plan afin de remédier à la détérioration des conditions de détention et à la surpopulation carcérale. Dans son verdict...

par LibertiesEU

La Cour européenne des droits de l'homme (CrEDH) a donné à l'État roumain 6 mois pour présenter un plan afin de remédier à la détérioration des conditions de détention et à la surpopulation carcérale. Dans son verdict rendu dans l'affaire Rezvimes et autres c. la Roumanie, la CrEDH a imposé une amende de 17850 euros au pays pour avoir violé l'article 3 de la CEDH (interdiction des traitements inhumains et dégradants). Les 4 détenus requérants s'étaient notamment plaints de la surpopulation dans les cellules, des installations sanitaires inadaptées, de la nourriture, des rats et insectes.