Technologies et droits

Les rues de Lituanie accueilleront bientôt les oeuvres d'art commémoratives de l'holocauste à ciel ouvert les plus répandues en Europe

Les Stolpersteine, qui rendent hommage à ceux qui, dans toute l'Europe ont été victimes de l'holocauste, devraient bientôt s'inviter sur les trottoirs de quatre des plus grandes villes de Lituanie.

par Human Rights Monitoring Institute
G. Demnig, noz.de image
Les plaques commémoratives, que l'on peut trouver dans des villes de toute l'Europe, seront installées en Lituanie par son auteur en personne, Gunter Demning, le célèbre architecte et artiste allemand qui a eu le premier cette idée.

Commémorer les histoires des victimes

Les Stolpersteine sont des mémoriaux simples et décentralisés, éparpillés dans des centaines de villes dans 18 pays européens. Ils commémorent les milliers de gens qui ont travaillé et créé des oeuvres d'art dans des villes d'Europe, et dont les vies ont été prises durant l'holocauste.

"Mon projet et mon idée sont destinés à toute l'Europe, à tous les pays qui ont été occupés par l'armée allemande. La Lituanie était l'un des principaux lieux des crimes contre l'humanité", explique Gunter Demning.

La Lituanie sera le tout premier état baltique à installer des plaques dans ses rues afin de commémorer environ 20 victimes de l'holocauste d'ascendance juive ou rom. Dans les villes de Vilnius, Kaunas, Šiauliai and Panėvėžys, les plaques raconteront les histoires des personnes qui travaillaient dans les rues où les Stolpersteine seront installées.

Donner du sens à la tragédie

Birutė Sabatauskienė, président du Centre des droits de l'homme lituanien (l'organisation à l'origine de l'installation de ces plaques en Lituanie), affirme que les Stolpersteine permettent de donner du sens à la mémoire collective des lituaniens qui ont perdu la vie pendant cette tragédie :

"Nous préserverons la mémoire des personnes issues de toutes les couches de la société : athlètes, hommes politique, artistes, propriétaires de restaurant, ceux qui ont été tués avant qu'ils n'obtiennent leurs diplômes du lycée, anciens voisins et anciens membres de notre communauté".

Les Stolpersteine sont de petits cubes en ciment recouverts d'une plaque en laiton et encastrés dans entre les pavés des rues près de là où les victimes de l'holocaust vécurent, travaillèrent ou étudièrent.

Les plaques de Gunter Demnig seront installées du 28 au 30 août.

Article préparé à partir de manoteises.lt