Démocratie et justice

​Liberté, Égalité, Fraternité : histoire et signification de la devise de la France

Retour sur l'histoire de cette devise, qui porte en elle un message riche de sens.

par LibertiesEU

"Liberté, Égalité, Fraternité" : quel est le sens de la devise de la France ?

Liberté, Égalité, and Fraternité sont les trois valeurs fondamentales qui définissent la société française aujourd'hui, et la vie démocratique de manière générale.

La liberté, ou le droit de vivre librement, libre de toute oppression ou restrictions infondées de la part des autorités, est une valeur fondamentale de nos sociétés démocratiques. Il en va de même pour l'égalité. Il ne s'agit pas uniquement de traiter d'égal à égal les personnes. Tout le monde doit être égal devant la loi. La fraternité n'a pas de rapport avec le genre ("frère" est la racine du mot) ou les organisations fraternelles sociales des universités américaines, mais plutôt avec l'idée que nous devrions tou.te.s être solidaires les un.e.s envers les autres. Au fond, il s'agit de solidarité : nous sommes tout.e.s partenaires et construisons ensemble la société sûre, libre et juste dans laquelle nous désirons vivre.

Restez informé·e

L'association de ces trois concepts, “Liberté, Égalité, and Fraternité” définit un ensemble de valeurs et un mode de vie avec lequel nous la plupart d'entre nous sommes d'accord. Ces valeurs sont les fondations de la société dans laquelle nous voulons vivre.

Contexte historique : quelle est l'origine de la devise de la France ?

Si cette devise a trouvé ses origines en France, les valeurs prônées n'étaient pas nouvelles. L'idée selon laquelle les personnes doivent se traiter les uns les autres de manière égalitaire et avec respect, et que les souverains doivent traiter leurs sujets de la même façon, est en fait très ancienne. En outre, les valeurs de liberté, égalité et fraternité forment un système de croyances qui a finalement conduit aux traités relatifs à la protection des droits humains qui nous connaissons aujourd'hui, tels que la Déclaration universelle des droits de l'Homme, adoptée par les Nations unies en 1948.

Mais retournons en France, où ces valeurs sont nées d'une lutte, quand le peuple a cherché à se libérer du joug de la monarchie oppressive pendant la révolution française. Bien que l'identité de la personne qui a la première prononcé cette devise fasse débat, on attribue souvent la formule à Maximilien de Robespierre, homme d´État français qui a défendu le suffrage pour tous les hommes adultes ainsi que l'abolition de l'esclavage.


Il est intéressant de noter que l'inclusion du terme fraternité ne s'est pas faite sans critique. En réponse, Olympe de Gouge, journaliste française, a rédigé la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Et cette devise n'était pas la seule à être utilisée pendant la révolution. Il existait de nombreux autres slogans, qui prônaient la liberté, la sécurité et les droits fondamentaux, et l'un deux incluait le terme fraternité.

Que signifiait cette devise à l'époque de la révolution ?

Si le sens littéraire de la devise parle pour lui-même, elle a été vue comme une sorte de "fourre-tout" qui intègre les droits fondamentaux et les libertés des citoyens français (et principalement ceux des hommes). Il s'agissait d'un coup dur pour le pouvoir de la monarchie et du clergé (tous les êtres humains sont égaux devant Dieu, et aucun ne devrait se voir priver de droits dont jouissent les autres).

Restez informé·e

La fraternité laisse aussi suggéré l'importance du sentiment d'appartenir à une lutte commune chez les Français, unis par leurs croyances et leur nationalité. Ce combat était tout autant mené en interne, contre la monarchie impitoyable, qu'en externe, contre ces maudits Anglais...

Aujourd'hui, quel sens a cette devise pour les gens ?

"Liberté, égalité, fraternité" est toujours la devise de la République française. Et elle signifie encore aujourd'hui la même lutte contre les inégalités, les divisions et abus de pouvoir, qu'à l'époque de la révolution. Ceci étant dit, la culture française est bien plus complexe qu'à l'époque. Cela a conduit à une certaine révision de l'interprétation de la devise.

Marc-Olivier Padis, du think tank Terra Nova, explique qu'aujourd'hui "les mots sont les mêmes mais la signification a changé". Il observe notamment que la fraternité, le terme qui pose potentiellement le plus question des trois "a pris un nouveau sens : il ne s'agit pas uniquement d'un attachement au pays, mais aussi à des relations de la vie de tous les jours"

Et comme la France est devenue beaucoup plus mixte depuis l'époque où cette devise a vu le jour, l'égalité est la valeur qui a sans doute subi le changement de sens le plus important. Et ce parce que les inégalités persistent dans de trop nombreux domaines : inégalités économiques, géographiques, raciales, religieuses. Pour de nombreuses personnes, tous ces domaines sont compris sous le terme égalité.

Ce changement de sens suit le cours de l'histoire de la France. Le colonialisme, les deux guerres mondiales et la montée des organisations extrémistes, souvent ancrées dans une forme d'identité religieuse ou culturelle, ont contribué au changement d'interprétation de la devise et de son application.

Quel avenir pour la célèbre devise française ?

Il est difficile de savoir. La devise est très importante aux yeux de nombreux Français.e.s et représente une source de fierté. Elle englobe les valeurs d'une France moderne et diverse. Mais les personnes lui prêtent des sens différents. Beaucoup pensent que les valeurs d'égalité, liberté et fraternité s'appliquent dans leur véritable forme à tous les individus. D'autres, cependant, et notamment les membres du Rassemblement national et autres mouvement d'extrême droite, n'appliquent ces valeurs qu'aux citoyen.ne.s français.es. Ils vont jusqu'à prétendre que les migrant.e.s sont mieux traités que les Français.es, et que la citoyenneté devrait leur difficilement accesible.

Aidez-nous à défendre vos droits Faire un don

Les changements culturels et démographiques influencent aussi la façon dont la devise est comprise. Nombreux sont celles et ceux qui pensent que la laïcité est aussi une valeur centrale en France, et qu'elle fait partie intégrante de la devise et de ses valeurs. Par conséquent, quand ils soutiennent des mesures d'interdiction du port de voile ou autres signes religieux, ils.elles ne voient aucune violation des valeurs de la devise. L'incertitude économique pourrait bien perdurer et la France devenir encore plus diverse, de bien des manières. Cela pourrait renforcer l'importance donnée à l'identité individuelle, et contribuer sans doute à créer un fossé entre le sens donné à cette devise pendant la révolution et le sens qu'on lui donnera à l'avenir.

FAQs

Qu'est-ce que ça veut dire ?

Liberté, Égalité, and Fraternité sont les valeurs fondamentales qui définissent la société française et la vie démocratique en général.

Quelle est l'origine de la devise ?

La devise trouve son origine dans la révolution française. Il s'agissait d'un appel à se rallier contre la monarchie absolue et oppressante, et un appel à mettre en place les droits fondamentaux pour les Français.

Comment le sens de la devise a-t-il évolué avec le temps ?

Le sens de la devise porte encore en lui cette lutte pour les libertés et les droits, pour l'égalité et la non-discrimination. La France s'est modernisée et est devenue bien plus diverse, et aujourd'hui, cette lutte est davantage concentrée sur les inégalités économiques, religieuses et raciales.