Technologies et droits

Le jeûne collectif pour dénoncer les conditions de détention des prisonniers souffrant de maladies mentales

Plusieurs associations des libertés civiles, dont Antigone, participent à une nouvelle initiative de StopOpg, une ONG italienne engagée dans le promotion de traitements adéquates pour les détenus souffrant de maladies...

par Italian Coalition for Civil Liberties and Rights
Former psychiatric judicial hospital in Aversa, Italy

Plusieurs associations des libertés civiles, dont Antigone, participent à une nouvelle initiative de StopOpg, une ONG italienne engagée dans le promotion de traitements adéquates pour les détenus souffrant de maladies mentales. L'initiative consiste en un jeûne collectif (où les participants se relaient) afin de sensibiliser et de dénoncer un projet de loi qui sera prochainement en discussion à la Chambre des députés. La loi aggraverait les conditions de détention dans les établissements de santé mentale, les transformant en hôpitaux psychiatriques judiciaires (n'existant pourtant plus).