Technologies et droits

La Croatie criminalisera-t-elle la solidarité ?

Conformément à l'amendement proposé de la loi sur les étrangers, si vous offrez le transport ou l'hébergement à un étranger en détresse, la loi peut vous sanctionner. Les organisations qui aident les réfugiés...

par Lovorka Šošić
(Image: Matthias Ripp - Flickr/CC content)

Conformément à l'amendement proposé de la loi sur les étrangers, si vous offrez le transport ou l'hébergement à un étranger en détresse, la loi peut vous sanctionner. Les organisations qui aident les réfugiés craignent que la solidarité ne devienne criminalisée, signalant que les actes législatifs devraient prévenir la xénophobie et le racisme et non les encourager. Jusqu'à présent, il était illégal d'aider les étrangers à franchir la frontière, s'installer ou traverser illégalement. Il est désormais interdit de "tenter de les aider" ce qui donne lieu à différentes interprétations.