Technologies et droits

Détention arbitraire: un problème récurrent en Italie

Depuis 1992, l'Italie a dépensé 648 millions d'euros à cause de la détention arbitraire. Bien que le pays ait promulgué des lois en 2013 et 2015 afin de limiter les détentions provisoires et sans procès, l'Italie...

par Italian Coalition for Civil Liberties and Rights

Depuis 1992, l'Italie a dépensé 648 millions d'euros à cause de la détention arbitraire. Bien que le pays ait promulgué des lois en 2013 et 2015 afin de limiter les détentions provisoires et sans procès, l'Italie reste le pays européen qui a le plus haut taux d'incarcération préventive, avec 34.6% de détenus en décembre 2016, alors que la moyenne en Europe est de 22%. De plus, une étude a montré que 14% des accusés ont été libérées une fois leur affaire examinée. Cette situation est hautement problématique, surtout pour les individus vulnérables comme les non citoyens de l'UE.