Démocratie et justice

Le nombre de morts en mer est à la hausse : une ONG italienne annonce de nouvelles directives de sauvetage

Les opérations de sauvetage en mer continuent d'alimenter le débat. C'est pourquoi la Coalition italienne des libertés civiles a décidé de mettre à jour ses orientations en matière de sauvetage en mer Méditerranée.

par Flaminia Delle Cese

Les attaques visant les membres de la société civile qui effectuent des opérations de sauvetage en mer ne semble pas avoir de fin... Les médias et responsables politiques continuent de montrer du doigt les ONG qui conduisent des opérations de recherche et de sauvetage en mer, alors que la Garde-côte libyenne prend désormais le contrôle de ces missions et que le refus de l'Italie d'autoriser à accoster des navires impliqués dans des opérations de sauvetage en mer a entraîné une rapide hausse du nombre de morts en mer.

Le guide

Il y a un an, la Coalition italienne des libertés civiles CILD) avait publié son premier guide contenant des lignes directives pour le sauvetage en Méditerranée (série "Connais tes droits"), en vue de fournir des informations servant le débat et des outils de protection pour celles et ceux travaillant dans les opérations de recherche et sauvetage en mer.

Des changements nécessaires à la lumière des violations commises

Suite aux politiques mises en place et à la tournure qu'a pris le débat sur les questions de solidarité en mer, l'ONG a décidé de mettre à jour son guide. L'actualisation de ce dernier comprend des informations détaillées sur les responsabilités des capitaines de navires impliqués dans ces opérations de sauvetage et sur les obligations des États vis-à-vis des personnes naufragées. Ces changements arrivent suite à de nombreuses affaires dans lesquelles les lois nationales, européennes et internationales ont été gravement enfreintes.

Lisez et téléchargez le nouveau guide de la CILD sur les opérations de sauvetage en Méditerranée.