Hongrie: Graves violations des droits humains contre les Roms à Miskolc

En mars 2014, l’Union hongroise des libertés civiles et le Bureau de défense juridique des minorités nationales et ethniques ont informé le médiateur, le commissaire des droits fondamentaux, à propos du contrôle de la police locale des personnes vivant dans les zones de ségrégation de Miskolc. Le rapport du médiateur a révélé de graves violations des droits fondamentaux, en particulier contre les Roms vivant dans la pauvreté profonde. L’UHLC a promis de prendre des mesures supplémentaires si les fonctionnaires de Miskolc ne se conforment pas aux recommandations proposées par le médiateur.