Loi polonaise sur l'Holocaust : Merkel reste muette

Malgré l'attention internationale autour de la loi polonaise controversée sur l'Holocaust, la chancelière allemande a refusé de commenter cette actualité, alors qu'elle était interrogée sur la question. La loi prévoit des peines de prison pour quiconque suggère que la Pologne était complice du régime nazi et de la mise en place de l'Holocaust. Mme Merkel a précisé ne pas vouloir se mêler des affaires polonaises. "Nous, Allemands, sommes responsables de ce qui s'est passé pendant l'Holocaust, la Shoah, sous le nazisme", a-t-elle ajouté.