L'opposition allemande appelle à abroger la nouvelle loi sur les discours de haine en ligne

Les partis de l'opposition allemande on appelé lundi dernier à abroger la nouvelle loi qui vise à éliminer les discours de haine sur les réseaux sociaux. Leur première préoccupation tient au fait que les sociétés privées ne devraient pas prendre de décisions quant à la légalité des publications. La loi, entrée en vigueur au jour du Nouvel an, impose des amendes s'élevant à 50 millions d'euros pour les sites qui ne parviendraient pas à retirer les discours de haine à temps. Pour y arriver les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou Youtube pourraient bloquer plus de contenu que nécessaire.