Plus de 300 activistes des droits humains assassinés en 2017 dans le monde - 80% des crimes se concentrent dans quatre pays

312 : c'est le nombre de militant.es des droits humains assassinées dans un total de 27 pays, selon un nouveau rapport de Front Line Defenders. 80% des meurtres se concentrent dans quatre pays : le Brésil, la Colombie, le Mexique et les Philippines, et deux tiers des meurtres visent des activistes qui travaillent sur des questions liées à la terre, à la protection de l'environnement et aux droits des indigènes. Le rapport indique que les femmes activistes signalent de plus en plus de cas de campagnes "d'hyper-sexualisation et de diffamation" qui visent à restreindre leur activisme.