Les fuite de données restent impunies aux Pays-Bas

Près de 30 fuites de données sont signalées chaque jour au Pays-Bas, selon les derniers chiffres de l'Autorité de protection des données du pays. Les organisations qui perdent des données personnelles de citoyen.nes s'en sortent sans sanction. Depuis 2016, il est obligatoire de signaler les fuites de données, mais personne n'a reçu d'amende à ce jour. Le fait que l'APD n'ait imposé d'amende à personne (une amende peut s'élever à 820000€) est dû au fait que l'organisme les considère comme mesure de dernier recours et non comme fin en soi. Les avertissements ont jusqu'à présent suffi.