Le président de Bulgarie oppose son véto à une loi anti-corruption

Le président de la Bulgarie a opposé son véto à une proposition de loi de lutte contre la corruption, au lendemain des débuts officiels du pays à la présidence de l'UE. Rumen Radev a déclaré que cette loi, adoptée par le parlement, ne crée pas de cadre juridique adéquat en matière de lutte contre la corruption, qu'elle rendra même plus difficile. Le projet de loi du Parlement vise à lutter contre la corruption au plus haut niveau en mettant une place une unité anti-corruption, mais son indépendance reste questionnable, les directeurs étant désignés par les députés.