Le premier ministre polonais prêt à affronter les santions de l'UE

Après les menaces de la CE d'imposer des sanctions dans le cadre de la procédure sur l'état de droit, la nouveau premier ministre de la Pologne, Mateusz Morawiecki, a indiqué qu'il continuerait de s'opposer à l'UE. "Du début à la fin de cette procédure injuste engagée contre notre pays, nous discuterons avec nos partenaires", a-t-il déclaré. La procédure de l'état de droit a démarré avec un simple avertissement, la Pologne ayant porté atteinte aux valeurs de l'UE. Cela pourrait aboutir à l'enclenchement de l'article 7 et à la suspension des droits de vote du pays au Conseil de l'UE.