Aux Pays-bas, les personnes suspectées de terrorisme sont détenues dans des conditions inhumaines

Un récent rapport d'Amnesty International révèle que les personnes suspectées de terrorisme sont détenues dans des conditions inhumaines aux Pays-Bas. Cela concerne les centres de Schie et Vught. L'ONG s'inquiète de la détention systématique et prolongée de suspects dans leurs cellules. En outre, ces personnes ne sont pas autorisées à discuter de questions personnelles avec leurs proches et parents au cours des visites. Cela porte atteinte à leur droit à la vie privée et vie de famille. À ce égard, Amnesty a formulé plusieurs recommandations dans son rapport.