Une « solution » trouvée pour le festival afroféministe de Paris

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a indiqué qu’une solution avait été trouvée avec les organisatrices du festival afroféministe, dont la tenue sera autorisée, comme cela était prévu. Hidalgo avait menacé d’annuler l’évènement car 80% de l’espace du festival (dont des lieux publics) était réservé uniquement aux femmes noires. Mais les organisatrices du Festival Nyansapo, qui doit se tenir en juillet, ont rencontré la maire de la capitale et « clarifié » que les espaces publics seraient ouverts à tou.te.s, et que les espaces à accès limité ne concerneront que des propriétés privées.