Apprendre à utiliser le litige stratégique pour amener des changements sociaux: un workshop instructif pour les ONG italiennes

La CILD a récemment animé un workshop sur le recours au litige stratégique, qui permet de créer des évolutions sociales. L'atelier était particulièrement centré sur des questions urgentes en Italie, dont la discrimination des roms et des migrants.
Le workshop "Les bases du litige stratégique" s'est tenu les 28 et 29 novembre 2016. L'évènement était organisé par la Coalition pour les droits civils et les libertés (CILD), avec l'appui de l'initiative Open Society Justice.
Des avocats et représentants de différentes ONG italiennes de défense des droits de l'homme (dont Progetto Diritti, A Buon Diritto, Diritto di Sapere, Cittadinanzattiva, Antigone, Rete Lenford, Asgi, Arci, Avvocati per Niente, L’altro Diritto), travaillant sur des questions liées aux droits des LGBTI, des migrants, des Roms et sur des questions liées au droit pénal, ont reçu de précieuses informations de la part des experts juridiques, qui leur ont montré comment utiliser le litige juridique en vue d'apporter des changements sociaux.

Le recours au litige stratégique pour apporter le changement

La première journée du workshop a commencé avec un bref aperçu de ce qu'est le litige stratégique et comment cet outil peut être utilisé dans le contexte italien. Les participants ont par la suite débattu des impacts que ce dernier pouvait avoir au niveaux politique, juridique et social. Les experts de l'initiative Open Society Justice ont offert leurs précieux conseils afin de mettre en place un litige stratégique qui soit le plus efficace possible.

Le lendemain, le workshop était axé sur la préparation des affaires, particulièrement dans le contexte de la Cour européenne des droits de l'homme. Y ont été abordés: le style rédactionnel, le contenu à inclure et les erreurs à éviter.

Après cette introduction, l'accent a été mis sur l'intégration de la communauté dans l'élaboration du litige stratégique. Les forces et les faiblesses de l'implication de la communauté ont par ailleurs été ouvertement discutées. Les experts ont aussi souligné l'importance de concevoir un plan de communication afin de promouvoir le litige stratégique.

Afin de mettre en pratique les théories du litige stratégique, les participants ont ensuite travaillé en groupe sur quatre affaires concrètes liées aux droits de l'homme: l'adoption de l'enfant du conjoint, l'introduction du crime de torture en Italie, la discrimination des Roms et la collecte de leurs données personnelles, et la discrimination des migrants du point de vue de l'incapacité de l'État italien de fournir une assistance juridique gratuite.

Une société civile plus forte

Les commentaires des participants au workshop ont été très positifs, ces derniers ayant reconnu que l'atelier les avait aidé à renforcer leurs connaissances sur le litige stratégique et à développer de nouvelles perspectives et un nouveau regard sur les affaires sur lesquelles ils travaillent (pas seulement sous un angle juridique, mais aussi du point de vue de la communication et de la promotion).

L'atelier a également eu pour effet de renforcer l'échange et la coopération entre les différentes organisations de la société civile, quelque soit leur spécialisation. Tout cela contribue donc à renforcer la société civile italienne et contribue à apporter des changements sociaux!