​Que ferez-vous pour défendre vos droits en 2019 ?

Aucun progrès en matière de droits humains ne pourra se produire sans votre engagement.Tout en vous souhaitant une excellente année 2019, nous en profitons aussi pour vous demander ce que vous ferez pour défendre vos droits.

De bien des façons, les temps sont durs et tristes pour les droits humains en Europe. Mais dans le même temps, je vois Liberties continuer d’émerger et de devenir un acteur majeur dans la promotion des droits humains en Europe, ce qui est très encourageant.

Il y a quelques jours, nous avons fêté le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Au départ, cette déclaration n’était pas considérée comme un traité particulièrement important, mais elle rapidement devenue une ressource primordiale en vue de construire des sociétés plus démocratiques.

Aujourd’hui, nous avons encore besoin de ce type d’inspiration. Il semble que de moins en moins de personnes se rappellent pourquoi l’Union européenne a été fondée (il s’agissait avant tout de consolider la paix et prévenir les conflits). Nous avons tendance à oublier la chance que nous avons ici en Europe, et de plus en plus de personnes semblent nier le fait que la solidarité et la tolérance, ainsi que le respect des droits humains, devraient jouer un rôle central dans le projet européen.

Cette inspiration ne viendra pas d’un nouveau traité international, et ne rencontra pas autant de succès qu’un effort mené au plus haut niveau de la hiérarchie politique. L’inspiration devra venir d’en bas. De celles et ceux qui savent que la haine ne fait que générer la haine. Des activistes qui luttent pour des sociétés plus justes et ouvertes. Et de celles et ceux qui, face aux tendances politiques inquiétantes de plusieurs pays de l’UE, font entendre leur voix. Peut importe comment vous soutenez la défense des droits humains, que vous donniez un soutien financier, que vous travailliez en tant que bénévole ou que vous soyez engagé sur les réseaux sociaux : tous ces actes comptent ! Le plus important, cependant, est de reconnaître qu’aucun changement positif ne peut se produire sans votre engagement. Alors, plutôt que de vous souhaitez uniquement une excellente année, laissez-mois également vous demander cela : que ferez-vous pour vos droits en 2019 ?