#Unteilbar : 250000 berlinois.es marchent contre le racisme et la haine

Près de 250000 personnes ont manifesté samedi dernier dans les rues de Berlin sous le slogan "La solidarité, pas la marginalisation".

Près de 250000 personnes de toute l'Allemagne ont marché dans les rues de Berlin samedi dernier, afin de manifester contre le racisme et la haine, sous le slogan : "La solidarité, pas la marginalisation". La manifestation #Unteilbar (indivisible) a démarré dans le centre ville de Berlin, Place Alexanderplatz, et le cortège a marché 5 kilomètres pour atteindre la Colonne Commémorative, où une scène avait été installée pour que des hommes et femmes politiques et activistes y prononcent des discours. Des concerts se sont également tenus.

Les participant.es ont affiché beaucoup de banderoles aux messages variés. On pouvait notamment lire "Pas de place pour les Nazis", "Unis contre le racisme" et "les sauvetages en mer ne sont pas un crime". La manifestation était une réponse à la récente montée de l'extrême droite dans le pays, et la hausse du racisme et de la discrimination, qui sont de plus en plus socialement acceptés en Allemagne. Les récents débats politiques concernant l'expulsion des personnes réfugiées aux frontières étaient également abordés.

De nombreuses organisations et partis politiques ont rejoint le cortège, tels qu'Amnesty International, Pro Asyl, le Parti social démocrate, les Verts et Die Linke, dénonçant le populisme d'extrême droite et appelant à plus de solidarité envers les groupes marginalisés. Toutes sortes de célébrités, auteurs, artistes tels que Jan Böhmermann ou encore Herbert Grönemeier étaient présents pour afficher leur soutien.