Pour la première fois, les attaques visant les ONG feront l'objet d'un débat au Parlement européen

Des campagnes de diffamation aux restrictions de financement, les gouvernements de l'UE tentent de plus en plus de faire taire les ONG. Tandis que le Parlement européen prépare un débat sur la question, Liberties formule ses recommandations.

Le 18 janvier 2018, le gouvernement hongrois a lancé son ensemble de projets de loi intitulé "Stop Soros", qui vise directement la société civile. Si cette législation venait à être adoptée, d'importantes organisations de défense des droits de Hongrie se retrouveraient réduites au silence.

En Hongrie, le projet de loi "Stop Soros" n'est que le dernier élément d'une série de propositions législatives qui visent à faire taire les activistes de droits humains. Si la situation en Hongrie est particulièrement grave, il ne s'agit pas du seul pays de l'UE dans lequel les ONG sont confrontées à d'énormes difficultés dans la conduite de leurs missions. En Pologne, Roumanie, Ireland et Italie, la situation est également extrêmement critique. Presque partout au sein de l'UE, les ONG font face à des menaces et à des restrictions de plus en plus fortes. Cela inclut des campagnes de diffamation, des coupes dans les subventions, l' "étouffement" par la lourdeur bureaucratique et le retrait des organes publics qui offraient jusqu'à présent leur consultation et collaboraient avec les ONG.

Le premier débat de ce genre

Mercredi 7 février 2018, le Parlement européen débattra en sessions plénière et pour la première fois dans son histoire, de la question de la "Diminution de l'espace accordé à la société civile" (voir le programme ici). "Diminution de l'espace" est un terme concis décrivant les nombreuses menaces qui pèsent actuellement sur la société civile en UE. Malgré ces menaces, la société civile continue de jouer un rôle essentiel en informant le public et en amenant les gouvernements à assumer leurs responsabilités.

En amont de la session plénière, Liberties a écrit aux pays membres du Parlement européen pour les informer des menaces auxquelles sont confrontées les ONG dans les pays de l'UE. Cela comprend aussi les recommandations de Liberties pour améliorer la situation. Principalement, Liberties demande la création d'un nouveau mécanisme de financement de soutien aux organisations de la société civile qui promeuvent et protègent les valeurs européennes au sein même de l'UE.

Nous vous encourageons à parcourir les documents (articles, briefings, résumés) que nous avons préparé en amont de ce débat, disponibles et consultables ci-dessous. Ils vous aideront à être informés avant de regarder en live streaming le débat en du Parlement européen du mercredi 7 février

Si vous jugez que ces documents sont utiles et que vous croyez dans le travail que nous menons, merci de penser à faire un don de soutien à Liberties et à la société civile. Le travail de Liberties et de ses ONG membres est essentiel à la protection de nos droits, mais nous ne pouvons le faire seul ! Rejoignez-nous et défendez nos libertés et droits avant qu'il ne soit tard!

Les documents de Liberties sur la "diminution de l'espace" des ONG :