All you need is love ?

La valeur de l'amour est inestimable. Mais l'amour suffira-t-il à protéger et maintenir la démocratie si un régime autoritaire s'installe ?

Oui, les vacances de fin d'année sont déjà finies, et non, il ne s'agit pas d'un nouvel article (encore) sur Love Actually. Il s'agit plutôt d'un article sur la politique, les symboles et le rôle des émotions, mais aussi sur un livre écrit par l'un des philosophes politiques les plus éminents de notre époque, Martha C. Nussbaum.

Dans Political Emotions: Why Love Matters for Justice (2015) (Émotions politiques : pourquoi l'amour est important pour la justice, 2015), Nussbaum estime que jusqu'à ce jour, la philosophie politique libérale n'a eu que peu de choses à dire sur la "psychologie de la société décente". Alors que les libéraux mettent généralement en avant le rôle de l'impartialité, de l'égalité devant la loi, des droits et intérêts individuels, ils semblent ignorer le fait que toute démocratie libérale souhaitant assurer sa stabilité dans le temps a besoin de cultiver certaines émotions chez ses con-citoyen.n.e.s. Et ces émotions, selon elle, sont toutes liées à l'amour, et ce intégralement. Selon Nussbaum, l'affirmation dénuée de toute passion de certains principes, même quand ils sont accompagnés de respect et de sympathie, ne suffit tout simplement pas à maintenir une coopération sociale qui soit décente. La culture du public, écrit-elle, "ne peut être tiède et sans passion" si l'on veut que les bons principes et institutions survivent. Elle a besoin d'amour. Et seulement d'amour.

D'une certaine façon, cette affirmation pourrait sembler trop simpliste. Comme le souligne une critique, alors que Nussbaum insiste sur le fait qu'en "l'absence d'amour dirigé vers ses concitoyens et la nation dans son ensemble" un système d'imposition qui soit juste ne peut survivre, il semble possible qu'une combinaison de raisons autres que l'amour peut aussi faire l'affaire. Certains d'entre nous sont juste trop paresseux ou trop occupés pour résister, d'autres trop effrayés à l'idée de finir en prison. Donc l'amour n'est peut être pas toujours nécessaire. Mais un peu d'amour (ou au moins un engagement émotionnel positif) pour nos valeurs partagées et pour nos concitoyen.n.es. aide certainement à maintenir une coopération sociale en bonne santé.

Les symboles nationaux sont de puissant symboles d'identification, des symboles qui imprègnent notre vie au quotidien. Nous avons le drapeau national qui pend aux murs des bâtiments publics, l'hymne qui est jouée avant les matchs de football et les jours de commémoration, et vous recevez parfois des lettres des institutions avec le blason et les armes du pays imprimés sur l'entête. Les symboles nationaux ont pour but d'aider les citoyens et citoyennes à se sentir connectés à quelque chose de plus grand que leur propre cercle d'amis et de proches.

Les populistes autoritaires vous disent parfois que seuls celles et ceux qui les soutiennent méritent de porter et afficher les symboles nationaux. Parfois aussi, ils vous disent que celles et ceux qui les portent manifestent leur soutien envers le seul parti qui représente la nation : le leur. Dans les deux cas, les populistes autoritaires veulent que leurs potentiel.l.e.s partisan.e.s aient l'impression que la seule façon d'être un véritable membre de la communauté nationale est de les soutenir. Et celles et ceux qui ne le font pas, seraient des traîtres et ne feraient pas partie de la nation.

Mais les véritables traîtres, ce sont les autoritaristes. En détruisant l'attachement émotionnel entre les concitoyen.n.e.s e, ils détruisent les bases de toute coopération. Cela aboutit à la destruction de la confiance qu'on les citoyens entre eux et à la confiance dans les institutions, et en fin de compte, cela amène une société plus pauvre et triste dans laquelle il nous faut vivre.

Ne les laissez pas gagner. Porter et afficher vos symboles nationaux avec fierté. Cela ne vous rendra pas partisan de ces autoritaristes. Et cela ne fera pas de vous un partisan d'un nationalisme dénué de toute vision politique. Cela montrera tout simplement votre engagement et votre attachement au meilleur intérêt de votre peuple, tel que vous le voyez.

Vous devez accepter les cookies des tierces parties pour accéder à ce contenu