​L’interdiction de mariage et de l’adoption pour les homosexuels parmi les questions du référendum slovaque

Le 7 février les Slovaques participent à un référendum controversé pour décider sur le mariage des homosexuels, leur droit à l'adoption et l'inclusion de l'éducation sexuelle et de l'euthanasie dans les écoles.

Président Andrej Kiska a annoncé un référendum sur des questions concernant les droits et l'éducation des homosexuels suite aux 408.000 signatures réunies par l'Alliance pour la famille, un groupe de militants chrétiens, en faveur du référendum. La Cour constitutionnelle slovaque a approuvé trois des quatre questions.

Les citoyens slovaques vont décider si les couples ou groupes de personnes du même sexe peuvent adopter et éduquer les enfants. Ils auront également la possibilité de voter pour savoir si le terme «mariage» s'applique exclusivement aux couples hétérosexuels. La troisième proposition est de savoir si les écoles sont en mesure d'obliger les étudiants à participer aux cours qui enseignent l'éducation sexuelle ou le débat sur l'euthanasie. Les juges ont déclaré que la question, qui demandait si seuls les couples mariés devraient bénéficier de protections spéciales, droits et obligations, est inconstitutionnelle.

Président Kiska a précédemment déclaré que lors du prochain référendum il votera pour interdire à la fois le mariage et l'adoption par des couples de même sexe. Slovaquie, contrairement à de nombreux autres pays européens, n'a toujours pas introduit la possibilité de partenariats enregistrés. En juin dernier, le Parlement slovaque a ajouté une disposition dans la Constitution qui définit le mariage comme une union entre un homme et une femme.

“Où est maman?”

Le référendum a créé un buzz parmi les médias. La semaine dernière, les stations de télévision slovaques ont refusé de diffuser un spot de l'Alliance pour la famille que ce groupe avait l'intention de diffuser pendant la campagne. Dans ce spot, une “tante” dans un orphelinat dit à un enfant que les nouveaux parents viennent le chercher. Ensuite, deux hommes apparaissent à la porte et le garçon demande: “Où est maman?" Ce spot a finalement était diffusé seulement sur internet.

Le résultat du référendum, et donc l'étendue des droits des homosexuels et l'éducation libérale dans les écoles à l'avenir, dépend fortement de la participation de l'électorat. Pour que le vote national devienne valide, une majorité absolue des citoyens doit y participer. Six votes populaires de l'histoire moderne de la Slovaquie ont échoué parce que la participation nécessaire n'a pas été atteinte.