Des policiers croates forcent des migrants à faire un salut fasciste

Alors qu'un groupe de migrants tentait de traverser la frontière avec la Bosnie-Herzégovine, des agents de police croates les ont arrêtés et forcés à scander des chants de supporters de foot et à faire le salut fasciste des Oustachis, tout en les filmant.

Après que la vidéo a été découverte sur les réseaux sociaux, les organisations de défense des droits humains, choquées, ont demandé à la police de répondre de ces actes. Les forces de police se sont dissociées des agents qui, selon eux, ont "agi de manière inadéquate", et ont lancé des procédures disciplinaires à leur encontre.

Malheureusement, cet acte d'humiliation perpétré à la frontière croate à l'égard de personnes migrantes est loin d'être un cas isolé. De nombreuses organisations internationales et institutions, telles que le Commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, le défenseur des droits de Croatie ou encre Human Rights Watch, alertent sur les violences et expulsions illégales depuis plus de deux ans. Cependant, les autorités croates persistent à ne pas reconnaître les conclusions de ces rapports et à se dissocier des actes dénoncés.