​Les Néerlandais font confiance à la démocratie, mais pas à la politique

Trois quarts des Néerlandais sont positifs sur leur démocratie et la qualifient avec un «suffisant», montre une recherche de l'Institut néerlandais pour la recherche sociale. Les Néerlandais sont beaucoup moins positifs au sujet de la politique.

Le soutien de la démocratie aux Pays-Bas est solide, tout comme dans d'autres pays européens. Quatre-vingt-trois pour cent des citoyens néerlandais trouvent que la démocratie est la meilleure façon de gouverner pour leur pays et 95 pour cent trouvent qu'il est important de vivre dans un pays avec un gouvernement démocratique. Dans la première moitié de cette année, 73 pour cent de la population a donné une «qualité suffisante» au fonctionnement de la démocratie au Pays-Bas.

Beaucoup de Néerlandais associent la démocratie surtout avec la liberté (la liberté d'expression, la liberté de faire ce que l'on aime et avec un pays libre) et la façon de prendre des décisions librement, comme le droit de vote, les élections libres, le gouvernement et la représentation. Si l'on demande aux gens de juger la démocratie néerlandaise, ils sont plus positifs au sujet des libertés et de la protection des droits aux Pays-Bas qu'au sujet de la démocratie comme une procédure de prise de décision.

Insatisfaits de la politique

Les citoyens sont moins satisfaits de la politique que de la démocratie. Les gens sont insatisfaits principalement avec la pratique politique. La recherche montre que les politiciens n'écoutent pas les gens ordinaires, ils font ce qu'ils veulent et s'occupent de leur propre intérêts ou parlent trop et font trop peu.

«Vous pouvez voter tout ce que vous voulez, mais, fondamentalement, tout a été déjà défini», dit une femme de 31 ans qui a participé à la recherche. Elle a donné un F pour le fonctionnement de la démocratie néerlandaise: «Ce que ces messieurs et dames veulent - arrive.»

«La démocratie en tant que forme de gouvernement fonctionne bien, mais malheureusement, ce sont les politiciens qui la désordonnent», estime un homme de 30 ans qui a donné un A.

Les citoyens veulent avoir plus d'influence

Les citoyens veulent plus d'influence et un plus grand mot à dire. Une majorité (55%) pense que les maires doivent être choisis directement. Ils croient que les citoyens devraient avoir un plus grand mot à dire dans les politiques et pensent que le référendum est adapté à la prise de décisions sur les questions les plus importantes.

Quand on demande aux gens s’ils préfèrent des référendums quand c'est possible ou des politiciens qui prennent les décisions, l'ensemble du groupe (45%) préfère la représentation que plus de référendums. Vingt-deux pour cent préfèrent les référendums à la représentation. D'ailleurs, tous ne sont pas très enclins à y participer activement. En outre, ils ont des doutes sur les compétences démocratiques des concitoyens. Le soutien pour un système dans lequel les décisions sont prises par des entrepreneurs ou des experts indépendants est faible.

Lisez l'étude complète ici (en néerlandais). Pour un résumé en anglais, cliquez here.