La Lituanie octroie l'asile à deux hommes tchétchènes homosexuels fuyant les persécutions

Le ministre des Affaires étrangères lituanien, Linas Linkevičius, a annoncé le 17 mai que son pays avait délivré des visas à deux hommes qui avaient fui la Tchétchénie en raison des persécutions qui y sont perpétrées contre les homosexuels.
La Lituanie devient le premier pays de l'UE à accueillir des individus gays persécutés par le régime tchétchène. Le pays vient d'octroyer l'asile à deux hommes réfugiés tchétchènes homosexuels.

Selon Linas Linkevičius, ministre des Affaires étrangères, la Lituanie prend part aux efforts internationaux visant à sauver la communauté LGBTI* en Tchétchénie. Aucune information supplémentaire n'a été divulgué afin de protéger les individus concernés.

En avril, le journal russe Novaja Gazeta a révélé que 100 homosexuels avaient été arrêtés le mois dernier et détenus dans des des camps en Tchétchénie. Ces hommes ont été tués depuis.

Stop aux persécutions massives

L'actuel président tchétchène, Ramzan Kadyrov, très proche du Kremlin, a nié ces accusations.

Le 18 mai, le Parlement européen a adopté une résolution appelant les autorités tchétchènes à mettre fin à leur campagne de persécutions massives dans le pays, et à autoriser les organisations internationales à conduire une enquête sur les crimes allégués.

Informations des sites lituaniens bns.lt, 15min.lt et lrytas.lt