La campagne #FixAdTech dans les médias

Google et d'autres entreprises sont visées par de récentes plaintes déposées dans six pays de l'UE en décembre. Les médias internationaux parlent de notre campagne, qui dénonce la pratique invasive du real-time bidding (enchères en temps réel).

TechCrunch: Google and IAB adtech targeted with more RTB privacy complaints

Business Insider: Google, adtech firms targets of fresh EU privacy complaints

Euronews: What is 'real-time bidding' and how does it affect the adverts we see?

Reuters: Google, adtech firms hit with fresh EU privacy complaints

Ce nouvelles plaintes contre les atteintes à la vie privée s'ajoutent à celles déposées dans 15 pays de l'UE entre 2018 et 2019, qui appelaient à l'ouverture d'enquêtes immédiates sur le système du real-time bidding, et à l'exécution des lois européennes relatives à la protection des données (comme le RGPD).

Via le système du real-time bidding, les données personnelles sensibles des utilisateurs sont transmises et partagées sans leur consentement. Ces données peuvent inclure, entre autres, l'historique de navigation, l'orientation sexuelle ou encore la localisation de la personne, et peuvent être partagées en ligne avec des centaines, si ce n'est des milliers d'entreprises. L'espace publicitaire est ensuite vendu au plus offrant via un système d'enchères.

Cette campagne a été coordonnée par un consortium constitué de Civil Liberties Union for Europe (Liberties), Open Rights Group (ORG) et la Fondation Panoptykon.

> Pour savoir plus sur la campagne et les plaintes contre le real-time bidding, lisez notre dernier article sur le sujet.