L'Europe en 2019 : quelques nuages à l'horizon ou un violent orage ?

Voici les principaux évènements politiques qui attendent l'UE en 2019. Ceux-ci font planer une grande incertitude sur l'avenir de notre modèle démocratique.

À cinq mois des élections européennes, il est plus difficile que jamais de prédire ce qui attend les démocraties européennes. L'incertitude du Brexit, la campagne de désinformation de la Russie contre l'UE et le rejet des partis traditionnels de la part de l'électorat figurent parmi les nombreux éléments à prendre en compte. Outre les élections européennes en 2019, 17 pays membres tiendront des élections parlementaires et présidentielles ou des élections locales et régionales, augmentant un peu plus l'incertitude de l'avenir politique du continent.

Ce qui est certain, c'est que Jean-Claude Juncker ne sera pas candidat à la présidence de la Commission européenne pour un deuxième mandat, et son successeur pourrait bien être Manfred Weber (si le Parti populaire européen maintient sa domination sur les institutions européenne) ou l'actuel vice-président de la CE, Frans Timmermans, du groupe des Socialistes et démocrates (S&D). Mais pour cela, ces deux partis traditionnels (PPE et S&D) ne devront pas subir de pertes lors des élections du Parlement, ce qui est presque impossible, tant les partis écologistes accroissent eux aussi de la popularité dans de nombreux pays membres.

Quelques jours seulement avant que la Roumanie occupe la présidence tournante de l'UE (la Finlande prendra le relais pour la seconde moitié de l'année), il existe de nombreuses incertitudes politiques qui pourraient bien affecter son efficacité et ses positions. Depuis cet été, le gouvernement roumain a compliqué ses relations avec Bruxelles, à travers plusieurs conflits liés à l'état de droit et la liberté d'expression.

Et comme si tout cela ne suffisait pas, le budget commun de l'UE sera quant à lui finalisé, vraisemblablement à l'automne 2019. Cela annonce des négociations entre les différents gouvernements nationaux encore plus tendues.

Les évènements politiques mentionnés ici font planer beaucoup d'incertitude quant à l'avenir de notre démocratie, et particulièrement en ce qui concerne nos moyens défense face au démantèlement de l'état de droit mené par les gouvernements.