Les candidats pour le Parlement européen soutiennent les droits des enfants

L’Institut de défense des droits de l’homme, avec la Coalition des droits des enfants, a invité 200 candidats pour le Parlement européen à signer le Manifeste européen pour les droits des enfants.

Dix candidats lituaniens pour le Parlement européen ont déjà signé le Manifeste pour les droits de l'enfant, acceptant de devenir les Champions des droits de l’enfant quand ils seront élus.

L’Institut de défense des droits de l'homme (IDDH), en collaboration avec la Coalition pour les droits de l'enfant, a invité près de 200 candidats pour le Parlement européen à signer le Manifeste européen des droits des enfants. IDDH a attiré l'attention des candidats sur le fait que quelque 600 millions d'enfants à travers le monde vivent actuellement dans la pauvreté – parmi eux, un enfant sur quatre réside dans l'UE. En une année, le nombre d'enfants qui risquent la pauvreté ou l'exclusion sociale dans l’UE a augmenté de un demi-million.

Avec l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, le rôle du Parlement européen dans l'élaboration des politiques européennes est devenu très important. Cela permet aux députés d’utiliser leur pouvoir pour améliorer la situation des enfants, dans et en dehors de l'UE, en encourageant les gouvernements, les institutions européennes, les états membres et les partenaires du développement à placer les droits de l'enfant au cœur de toutes les politiques et actions de l'UE, d'allouer un financement suffisant pour les enfants à partir d'instruments de l'UE et de faire participer les enfants à la prise de décision.

La campagne a été lancée par Eurochild, un réseau d’organisations européennes des droits de l'enfant, avec 13 autres organisations internationales de défense des droits de l'enfant, tels que "Save the Children" et l'UNICEF.