Liberties et AccessNow demandent à la Commission européenne plus d'informations sur l'interopérabilité des applications de traçage

Liberties et AccessNow ont envoyé une lettre à la Commission européenne pour avoir des informations sur l'interopérabilité du système des applications de traçage des cas contacts de la Covid-19 mises en place par la Commission.

Les organisations de défense des droits fondamentaux savent bien que l'Europe utilise tous les moyens qui sont en sont en pouvoir pour lutter efficacement contre la pandémie en utilisant la technologie, comme les applications de lutte contre la Covid-19. Et ce qui pose question, ce n'est pas tant pas l'utilisation des données personnelles en soi, mais comment ces dernières sont utilisées et traitées. Aussi avons-nous adressé à la Commission plusieurs questions concernant l'interopérabilité du système de ces applications de traçage.

Leur réponses nous aideront à mener notre projet "Track the Trackers" ("tracer les traqueurs") et à nous assurer que les applications nationales de traçage de la Covid-19 sont en conformité avec les règles en matière de protection des données personnelles de l'UE.

Voici notre lettre adressée à la Commission.

Plus d'infos sur :