Directive européenne sur le Copyright : le perroquet qui chante Bowie bientôt censuré

L'UE s'apprête à adopter une directive prévoyant la censure des contenus protégés par les droits d'auteur (Copyright) qui sont publiés sur les plateformes de partage en ligne. Mais il n'est pas trop tard pour protéger notre liberté d'expression!

J'ai acheté un perroquet, comme ça, sur un coup de tête. Je m'étais rendu au 2ème étage du magasin, à la recherche d'un pot de moutarde, et je suis tombé sur ce perroquet, proposé à la vente par le commerçant. J'avais toujours voulu un animal de compagnie... Ces oiseaux ont un si beau plumage, de si belles couleurs... Que je me suis lancé : j'ai acheté le perroquet.

Et comme toute personne qui accueille chez elle un perroquet, j'ai appris à l'oiseau à chanter et à parler. Classique. On a commencé tout doucement, mais Major Tom est du genre à apprendre vite, et à vouloir apprendre toujours plus. Très rapidement, il a appris ce que je voulais absolument qu'il sache chanter : "Space Oddity", de David Bowie, la chanson qui lui avait donné son si joli nom.

Je voulais alors fixer un record du monde pour la chanson la plus longue de Bowie chantée par un perroquet. Après deux semaines de pratique, Major Tom la chantait mieux que Bowie lui-même. Je lui ai fabriqué une petite scène avec des bâtonnets de glace, installé un petit système de lumières et ma caméra. J'avais même laissé une pancarte "ne me dérangez pas" sur la porte d'entrée de mon appartement (Major Tom ne supporte pas d'être interrompu lorsqu'il travaille).

J'ai ensuite appuyé sur Play et la musique si familière de cette chanson démarra. Major Tom commença tout de suite à chanter par dessus, en parfaite synchronisation avec le morceau. On était au beau milieu de la première prise quand l'accident est arrivé.

Major Tom était vraiment à fond. Je me voyais déjà remporter le record du monde et m'imaginais en train de rendre un discours à la cérémonie. Il se balançait sur la scène, ne manquant aucune note. Un spectacle exceptionnel.

'This is Major Tom to Ground Control, I’m stepping through the doooo–' ... Et c'est là que sorti du bec de Major Tom un petit cri strident à la suite du quel l'oiseau tomba au sol. Le rapport du médecin légiste ne faisait aucun doute : Tom Major avait été victime d'un crise cardiaque, résultant d'un stresse aigu. J'étais dévasté. Adieu le record du monde, adieu mon bel oiseau.

Même avec ma moitié de chanson enregistrée, je voulais partager le talent de mon perroquet avec le monde entier. Les larmes coulant chaudement sur mon visage, je me suis connecté à mon compte Youtube, pour publier ma vidéo. Au moment de charger cette dernière, un message est alors apparu : "Désolé, mais votre chargement a été bloqué en raison d'une violation des droits d'auteur".

Et voilà. L'ultime performance de mon perroquet a été bloquée parce que la chanson était jouée en fond sonore. Youtube, menacée par l'UE de payer des amendes en cas de violation de droits d'auteur, a décidé que mon hommage en vidéo rendu à mon perroquet constituait une atteinte à la loi. Et à cause de cette directive européenne sur les droits d'auteur, personne ne pourra profiter de l'incroyable prestation de mon cher Major Tom.

Alors ne laissez pas l'UE vous censurez, vous et votre perroquet! Si cette directive est adoptée et rentre en vigueur, les entreprises du Net vont décider ce qu'on est autorisé à partage ou non. Ce sont elles qui décideront quelles sont les limites de notre liberté d'expression en ligne.

Mais il n'est pas trop tard pour empêcher ça! Vous n'avez qu'à cliquer ici et envoyer notre email aux parlementaires européens et leur demander de rejeter cette directive sur les droits d'auteur! #KeepSharing!