Discriminations, traduction et autres histoires belges

Le premier rapport de la commission d'experts "antidiscrimination" devait être remis au Parlement... il y a cinq ans. Ce rapport constitue la base d'une réforme des lois existantes tendant à lutter contre certaines formes de discriminations (âge, état de santé, langue...) et contre la discrimination entre les femmes et les hommes. Mais pour pouvoir être déposé et débattu par les députés, il doit être intégralement traduit en français et en néerlandais. Et aujourd'hui encore, il est bloqué à la traduction pour "manque d'argent". Il manque environ... 2000€. This is Belgium