Livre blanc de la Commission européenne sur l'intelligence artificielle : la réponse de Liberties

En juin 2020, Liberties a soumis sa réponse à la consultation publique concernant le Livre blanc de la Commission européenne sur l'intelligence artificielle.

La consultation publique visait à offrir aux parties prenantes, citoyen.ne.s et organisations de la société civile, ainsi qu'aux entreprises, l'opportunité d'exprimer leurs points de vue ainsi que leurs inquiétudes vis-à-vis des options réglementaires mises en avant dans le Livre blanc.

Dans sa contribution à la consultation, Liberties estime que :

1) Le contrôle démocratique doit être davantage mis en avant dans la future réglementation;

2) Le solutionnisme technologique doit être évité;

3) Des evaluations d'impact obligatoires sur les droits fondamentaux doivent être menées pour toutes les applications d'intelligence artificielle;

4) Certains types d'applications doivent être purement et simplement interdites.

Reconnaissant que les futurs cadres juridiques et réglementaires autour de l'intelligence artificielle doivent trouver un juste équilibre entre les différents intérêts et laisser une marge de manoeuvre pour la Recherche et Développement, Liberties estime que ces considérations ne peuvent venir qu'une fois le respect de nos droits fondamentaux garanti.